Revision #3

You are currently reviewing an older revision of this page.
Go to current version

Cliquez ici pour changer de langue.

Cette page est minutieusement et étroitement contrôlée. Toutes les modifications que vous apportez feront l'objet d'une évaluation et seront ensuite acceptées, affinées ou rétablies dans les plus brefs délais. Comme il s'agit d'un wiki, des ajouts ou des améliorations sont susceptibles d'avoir été apportées à ces notes de publication par des membres de la communauté. Pour lire le document Notes de publication original, cliquez ici[GE1] .

Ce document Notes de publication décrit les problèmes connus que vous devez examiner avant d'installer ou de dépanner SQL Server 2012 (cliquez ici pour le télécharger ). Ce document Notes de publication, uniquement disponible en ligne (absent du support d'installation), est régulièrement mis à jour.

Pour plus d'informations sur le démarrage et l'installation de SQL Server 2012, consultez le fichier Lisez-moi de SQL Server 2012. Le document Lisez-moi est disponible sur le support d'installation et sur la page de téléchargement du fichier Lisez-Moi . Pour des informations complémentaires, consultez la documentation en ligne de SQL Server et les forums SQL Server .

Sommaire

1.0 Avant l'installation

Lisez les informations répertoriées ci-dessous avant d'installer SQL Server 2012.

1.1 Documentation relative aux règles concernant l'installation de SQL Server 2012

Problème : le programme d'installation de SQL Server valide la configuration de votre ordinateur avant la fin de l'opération d'installation. Les différentes règles qui sont exécutées au cours de la procédure d'installation de SQL Server sont capturées à l'aide du rapport d'analyse de configuration système (SCC). La documentation relative à ces règles d'installation n'est plus disponible dans MSDN Library.
Solution : vous pouvez vous référer au rapport d'analyse de configuration système pour en savoir plus sur ces règles d'installation. L'analyse de configuration système génère un rapport qui contient une brève description de chaque règle exécutée et de l'état d'exécution. Le rapport d'analyse de configuration système se trouve à l'emplacement %programfiles%\Microsoft SQL Server\110\Setup Bootstrap\Log\\.

1.2 La mise à niveau vers SQL Server 2012 d'une batterie de serveurs SharePoint à partir d'une version antérieure de SQL Server nécessite la mise à jour cumulative d'août de SharePoint

Si vous tentez de mettre à niveau vers SQL Server 2012 une batterie de serveurs SharePoint équipée d'une version précédente de SQL Server, vous risquez de recevoir le message d'erreur suivant lors de l'exécution de l'outil de configuration PowerPivot :

« SharePoint 2010 SP1 est installé mais le serveur actuel n'a pas été mis à niveau vers SP1. Vous devez exécuter l'assistance de configuration de SharePoint pour mettre à niveau avant d'utiliser l'outil de configuration PowerPivot pour SharePoint. Traitez les échecs de validation et réessayez. »

Solution : lorsque vous effectuez une mise à niveau d'une batterie de serveurs SharePoint, vous devez commencer par appliquer la mise à jour cumulative d'août SharePoint .

1.3 L'ajout d'un compte d'utilisateur local pour le service Distributed Replay Controller peut interrompre l'installation de façon inattendue

Problème : dans la page Distributed Replay Controller de l'installation de SQL Server, si vous essayez d'ajouter un compte d'utilisateur local pour le service Distributed Replay Controller, l'installation s'interrompt de façon inattendue avec un message d'erreur « Erreur du programme d'installation de SQL Server ».
Solution : au cours de l'installation de SQL, n'ajoutez pas de comptes d'utilisateurs locaux à l'aide des options « Ajouter l'utilisateur actuel » ou « Ajouter… ». Après l'installation, ajoutez un compte d'utilisateur local manuellement en procédant comme suit :
1. Arrêtez le service SQL Server Distributed Replay Controller.
2. Sur l'ordinateur contrôleur sur lequel le service contrôleur est installé, depuis l'invite de commandes, tapez dcomcnfg.
3. Dans la fenêtre Services de composants, accédez à Racine de la console -> Services de composants -> Ordinateurs -> Poste de travail -> Dconfig->DReplayController.
4. Cliquez avec le bouton droit sur DReplayController, puis cliquez sur Propriétés.
5. Dans la fenêtre Propriétés de DReplayController, sous l'onglet Sécurité, cliquez sur Modifier dans la section Autorisations d'exécution et d'activation.
6. Accordez au compte d'utilisateur local des autorisations Activation locale et à distance, puis cliquez sur OK.
7. Cliquez sur Modifier dans la section Autorisations d'accès et accordez des autorisations Accès local et distant au compte d'utilisateur local, puis cliquez sur OK.
8. Cliquez sur OK pour fermer la fenêtre Propriétés de DReplayController.
9. Sur l'ordinateur contrôleur, ajoutez le compte d'utilisateur local au groupe Utilisateurs du modèle COM distribué.
10. Démarrez le service SQL Server Distributed Replay Controller.

1.4 Le programme d'installation de SQL Server risque d'échouer pendant la tentative de démarrage du service SQL Server Browser

Problème : il est possible que le programme d'installation de SQL Server échoue pendant la tentative de démarrage du service SQL Server Browser et renvoie un message d'erreur similaire à celui-ci :

L'erreur suivante s'est produite :

Échec de la demande de démarrage du service « SQLBrowser ».

Cliquez sur « Réessayer » pour retenter l'action qui a échoué ou sur « Annuler » pour annuler cette action et poursuivre l'installation.

(ou)

L'erreur suivante s'est produite :

La configuration de SQL Server Browser pour la fonctionnalité « SQL_Browser_Redist_SqlBrowser_Cpu32 » a été annulée par l'utilisateur après un échec d'installation antérieur. Dernière étape tentée : démarrage du service SQL Server Browser « SQLBrowser » et attente de la fin du processus pendant « 900 » secondes au maximum.

Solution : ceci peut se produire en cas d'échec d'installation du moteur SQL Server ou d'Analysis Services. Pour résoudre ce problème, reportez-vous aux journaux du programme d'installation SQL Server et corrigez les erreurs du moteur SQL Server Engine et d'Analysis Services. Pour plus d'informations, consultez Afficher et lire les fichiers journaux d'installation de SQL Server. Pour plus d'informations, consultez Afficher et lire les fichiers journaux d'installation de SQL Server.

1.5 SQL La mise à niveau vers SQL Server 2012 d'un cluster de basculement Server 2008, 2008 R2 Analysis Services peut échouer après un changement de nom du réseau

Après avoir changé le nom réseau d'une instance de cluster de basculement Microsoft SQL Server 2008 ou 2008 R2 Analysis Services à l'aide de l'outil Administrateur de cluster Windows, l'opération de mise à niveau peut échouer.
Solution : pour résoudre ce problème, mettez à jour l'entrée de Registre ClusterName en suivant les instructions figurant dans la section de résolution de cet article de la base de connaissanceshttp://support.microsoft.com/kb/955784.

1.6 Installation de SQL Server 2012 sous Windows Server 2008 R2 Server Core Service Pack 1

Vous pouvez installer SQL Server sur Windows Server 2008 R2 Server Core SP1, avec les restrictions suivantes :

· Microsoft SQL Server 2012 ne prend pas en charge l'installation avec l'Assistant d'installation sur le système d'exploitation Server Core. Lors de l'installation sous Server Core, le programme d'installation SQL Server prend en charge le mode silencieux complet via le paramètre /Q ou le mode silencieux simple via le paramètre /QS.

· La mise à niveau d'une version antérieure de SQL Server vers Microsoft SQL Server 2012 n'est pas prise en charge sur un ordinateur qui exécute Windows Server 2008 R2 Server Core SP1.

· L'installation d'une version 32 bits de Microsoft SQL Server 2012 n'est pas prise en charge sur un ordinateur exécutant Windows Server 2008 R2 Server Core SP1.

· Microsoft SQL Server 2012 ne peut pas être installé côte à côte avec des versions antérieures de SQL Server sur un ordinateur qui exécute Windows Server 2008 R2 Server Core SP1.

· Toutes les fonctionnalités de SQL Server 2012 ne sont pas prises en charge sur le système d'exploitation Server Core. Pour plus d'informations sur les fonctionnalités prises en charge et sur l'installation de SQL Server 2012 sur Server Core, consultez Installer SQL Server 2012 sur Server Core .

1.7 La recherche sémantique exige l'installation d'une dépendance supplémentaire

La recherche sémantique statistique présente une condition préalable supplémentaire, à savoir la base de données des statistiques linguistiques de sémantique, qui n'est pas installée par le programme d'installation SQL Server.
Solution : pour installer la base de données des statistiques linguistiques de sémantique comme une condition préalable à l'indexation sémantique, procédez comme suit :

1. Localisez et exécutez le package Windows Installer nommé SemanticLanguageDatabase.msi sur le support d'installation de SQL Server pour extraire la base de données. Pour SQL Server 2012 Express, téléchargez la base de données des statistiques linguistiques de sémantique à partir du Centre de téléchargement Microsoft (http://go.microsoft.com/fwlink/?LinkId=221787), puis exécutez le package Windows Installer.

2. Déplacez la base de données vers un dossier de données approprié. Si vous laissez la base de données dans l'emplacement par défaut, vous devez modifier les droits avant de pouvoir l'attacher.

3. Attachez la base de données extraite.

4. Enregistrez la base de données en appelant la procédure stockée sp_fulltext_semantic_register_language_statistics_db et en fournissant le nom attribué à la base de données lors de son attachement.

Si ces tâches ne sont pas menées à bien, le message d'erreur suivant s'affichera lorsque vous tenterez de créer un index sémantique :
Msg 41209, Niveau 16, État 3, Ligne 1
Une base de données de statistiques linguistiques de sémantique n'est pas inscrite. Impossible de créer ou de remplir des index de recherche en texte intégral utilisant STATISTICAL_SEMANTICS.

1.8 Gestion des composants requis pendant l'installation de SQL Server 2012

Les points suivants décrivent le comportement d'installation des composants requis pendant l'installation de SQL Server 2012 :

· L'installation de SQL Server 2012 est prise en charge uniquement sous Windows 7 SP1 ou Windows Server 2008 R2 SP1. Toutefois, le programme d'installation ne bloque pas l'installation de SQL Server 2012 sous Windows 7 ou Windows Server 2008 R2.

· .NET Framework 3.5 SP1 est requis pour SQL Server 2012 lorsque vous sélectionnez les services Database Engine, Replication, Master Data Services, Reporting Services, Data Quality Services (DQS) ou SQL Server Management Studio, mais l'infrastructure n'est plus installée par le programme d'installation de SQL Server.

o Si vous exécutez le programme d'installation sur un ordinateur avec le système d'exploitation Windows Vista SP2 ou Windows Server 2008 SP2 et que .NET Framework 3.5 SP1 n'y est pas installé, le programme d'installation de SQL Server exige que .NET Framework 3.5 SP1 soit téléchargé et installé avant de vous laisser continuer l'installation de SQL Server. Vous pouvez télécharger .NET Framework 3.5 SP1 depuis Windows Update ou directement ici . Pour éviter toute interruption pendant l'installation de SQL Server, téléchargez et installez .NET Framework 3.5 SP1 avant d'exécuter le programme d'installation de SQL Server.

o Si vous exécutez le programme d'installation sur un ordinateur disposant du système d'exploitation Windows 7 SP1 ou de Windows Server 2008 R2 SP1, vous devez activer .NET Framework 3.5 SP1 avant d'installer SQL Server 2012.

Utilisez l'une des méthodes suivantes pour activer .NET Framework 3.5 SP1 sur Windows Server 2008 R2 SP1 :
Méthode 1 : utiliser le Gestionnaire de serveur

§ Dans le Gestionnaire de serveur, cliquez sur Ajouter des fonctionnalités pour afficher la liste des fonctionnalités possibles.

§ Dans l'interface de sélection des fonctionnalités, développez l'entrée Fonctionnalités .NET Framework 3.5.1.

§ Après avoir développé l'entrée Fonctionnalités .NET Framework 3.5.1, vous avez accès à deux cases à cocher. L'une de ces cases à cocher correspond à .NET Framework 3.5.1 et l'autre à Activation de Windows Communication Foundation. Sélectionnez .NET Framework 3.5.1, puis cliquez sur Suivant.
Vous ne pouvez pas installer les fonctionnalités .NET Framework 3.5.1 si les fonctionnalités et les services de rôle requis ne sont pas également installés.

§ Dans Confirmer les sélections pour l’installation, passez les sélections en revue, puis cliquez sur Installer.

§ Attendez que le processus d'installation se termine, puis cliquez sur Fermer.

Méthode 2 : utiliser Windows PowerShell

§ Cliquez sur Démarrer | Tous les programmes | Accessoires.

§ Développez Windows PowerShell, cliquez avec le bouton droit sur Windows PowerShell, puis sélectionnez Exécuter en tant qu'administrateur. Cliquez sur Oui dans la boîte de dialogue Contrôle de compte d'utilisateur.

§ À l'invite de commandes PowerShell, saisissez les commandes suivantes, puis appuyez sur Entrée après chaque commande :

Import-Module ServerManager
Add-WindowsFeature as-net-framework
Utilisez la méthode suivante pour activer .NET Framework 3.5 SP1 sur Windows 7 SP1 :

§ Cliquez sur Démarrer | Panneau de configuration | Programmes, puis cliquez sur Activer ou désactiver les fonctionnalités Windows. Si vous êtes invité à entrer un mot de passe administrateur ou à fournir une confirmation, tapez le mot de passe ou fournissez la confirmation.

§ Pour activer la fonctionnalité Microsoft .NET Framework 3.5.1, activez la case à cocher qui se trouve en regard de son nom. Pour désactiver une fonctionnalité Windows, désactivez la case à cocher correspondante.

§ Cliquez sur OK.

Utilisez Deployment Image Servicing and Management (DISM.exe) :
Vous pouvez également activer .NET Framework 3.5 SP1 à l'aide de Deployment Image Servicing and Management (DISM.exe). Pour plus d'informations sur l'activation des fonctionnalités Windows en ligne, consultez Activer ou désactiver les fonctionnalités Windows en ligne. Voici les instructions permettant d'activer .NET Framework 3.5 SP1 :

§ À l'invite de commandes, tapez la commande suivante pour répertorier l'ensemble des fonctionnalités disponibles dans le système d'exploitation.

Dism /online /Get-Features

§ Facultatif : à l'invite de commandes, tapez la commande suivante pour afficher des informations sur la fonctionnalité spécifique qui vous intéresse.

Dism /online /Get-FeatureInfo /FeatureName:NetFx3

§ Tapez la commande suivante pour activer Microsoft .NET Framework 3.5.1.

Dism /online /Enable-Feature /FeatureName:NetFx3

· .NET Framework 4 est un élément requis pour SQL Server 2012. Le programme d'installation de SQL Server installe .NET Framework 4 pendant l'étape d'installation des fonctionnalités.

SQL Server 2012 Express n'installe pas .NET Framework 4 lors de l'installation sur le système d'exploitation Windows Server 2008 R2 SP1 Server Core. Lors de l'installation de SQL Server 2012 Express (Database uniquement), .NET Framework 4 n'est pas nécessaire si .NET Framework 3.5 SP1 est présent. Lorsque .NET Framework 3.5 SP1 n'est pas présent ou lors de l'installation de SQL Server 2012 Management Studio Express, SQL Server 2012 Express with Tools ou SQL Server 2012 Express with Advanced Services, vous devez installer .NET Framework 4 avant d'installer SQL Server 2012 Express sur un système d'exploitation Windows Server 2008 R2 SP1 Server Core.

· Pour garantir l'installation correcte du composant Visual Studio, SQL Server vous oblige à installer une mise à jour. Le programme d'installation de SQL Server vérifie la présence de cette mise à jour, puis vous demande de télécharger et d'installer la mise à jour pour que l'installation puisse se poursuivre. Pour éviter l'interruption pendant l'installation de SQL Server, vous pouvez télécharger et installer la mise à jour avant d'exécuter le programme d'installation de SQL Server, comme décrit ci-dessous (ou installer toutes les mises à jour de .NET Framework 3.5 SP1 disponibles sur Windows Update) :

o Si vous installez SQL Server 2012 sur un ordinateur équipé du système d'exploitation Windows Vista SP2 ou Windows Server 2008 SP2, vous pouvez obtenir la mise à jour requise ici .

o Si vous installez SQL Server 2012 sur un ordinateur équipé du système d'exploitation Windows 7 SP1 ou de Windows Server 2008 R2 SP1, cette mise à jour est déjà installée sur l'ordinateur.

· Windows PowerShell 2.0 est un élément prérequis pour l'installation des composants de moteur de base de données SQL Server 2012 et de SQL Server Management Studio, mais Windows PowerShell n'est plus installé par le programme d'installation SQL Server. Si PowerShell 2.0 n'est pas présent sur votre ordinateur, vous pouvez l'activer en suivant les instructions de la page Structure de gestion Windows . La manière d'obtenir Windows PowerShell 2.0 dépend du système d'exploitation que vous exécutez :

o Windows Server 2008 – Windows PowerShell 1.0 est une « fonctionnalité » qui peut être ajoutée. Les versions Windows PowerShell 2.0 sont téléchargées et installées (efficacement en tant que correctif de système d'exploitation).

o Windows 7/Windows Server 2008 R2 – Windows PowerShell 2.0 sont installés par défaut.

· Si vous envisagez d'utiliser les fonctionnalités SQL Server 2012 dans un environnement SharePoint, SharePoint Server 2010 Service Pack 1 (SP1) et la mise à jour cumulative d'août de SharePoint sont requis. Vous devez installer SP1 et la mise à jour cumulative d'août, puis corriger intégralement la batterie de serveurs avant de lui ajouter les fonctionnalités SQL Server 2012. Cette condition requise concerne les fonctionnalités SQL Server 2012 suivantes : l'utilisation d'une instance du moteur de base de données en tant que serveur de base de données de la batterie de serveurs, la configuration de PowerPivot pour SharePoint ou le déploiement de Reporting Services en mode SharePoint.

1.9 Systèmes d'exploitation pris en charge pour SQL Server 2012

SQL Server 2012 est pris en charge sur les systèmes d'exploitation Windows Vista SP2, Windows Server 2008 SP2, Windows 2008 R2 SP1 et Windows 7 SP1.

1.10 Sync Framework n'est pas inclus dans le package d'installation

Sync Framework n'est pas inclus dans le package d'installation de SQL Server 2012. Vous pouvez télécharger la version appropriée de Sync Framework à partir de cette page du Centre de téléchargement Microsoft .

1.11 Si Visual Studio 2010 Service Pack 1 n'est pas installé, l'instance de SQL Server 2012 doit être réparée pour restaurer certains composants

L'installation de SQL Server 2012 est dépendante de certains composants de Visual Studio 2010 Service Pack 1. Si vous désinstallez le Service Pack 1, certains composants partagés sont rétrogradés à leur version originale, et d'autres sont complètement supprimés de l'ordinateur.
Solution : réparez l'instance de SQL Server 2012 à partir du support source d'origine ou de l'emplacement d'installation réseau.
1. Lancez le programme d'installation de SQL Server (setup.exe) à partir du support d'installation de SQL Server.
2. Après avoir vérifié les composants requis et le système, le programme d'installation affiche la page Centre d'installation SQL Server.
3. Cliquez sur Maintenance dans la zone de navigation gauche, puis sur Réparer pour démarrer la réparation. Si le Centre d'Installation a été lancé à l'aide du menu Démarrer, vous devez fournir l'emplacement actuel du support d'installation.
4. La règle de support d'installation et les routines de fichiers sont exécutées pour garantir que les composants requis sont installés sur votre système et que les règles de validation du programme d'installation ont été correctement exécutées sur l'ordinateur. Cliquez sur OK ou sur Installer pour continuer.
5. Dans la page Sélectionner une instance, sélectionnez l'instance à réparer, puis cliquez sur Suivant pour continuer.
6. Les règles de réparation sont exécutées pour valider l'opération. Pour continuer, cliquez sur Suivant.
7. La page Prêt à réparer indique que l'opération peut se poursuivre. Pour continuer, cliquez sur Réparer.
8. La page Progression de la réparation indique l'état de l'opération de réparation. La page Terminé indique que l'opération est terminée.
Pour plus d'informations sur la réparation d'une instance de SQL Server, consultez Réparer une installation défectueuse de SQL Server 2012 .

1.12 Une instance de SQL Server 2012 risque d'échouer après une mise à niveau du système d'exploitation

Solution : il est possible qu'une instance de SQL Server 2012 échoue et renvoie l'erreur suivante si vous mettez à jour le système d'exploitation de Windows Vista vers Windows 7 SP1.
Le programme d'installation a détecté que .NET Framework version 4 doit être réparé. Ne redémarrez pas l'ordinateur tant que le programme d'installation n'a pas terminé l'installation.
Solution : réparez l'installation de .NET Framework 4 après avoir mis à niveau le système d'exploitation. Pour plus d'informations, consultez Comment réparer une installation existante de .NET Framework .

2.0 Analysis Services

2.1 Impossible d'utiliser une colonne calculée pour marquer une table comme table de dates

Problème : dans SQL Server Data Tools (SSDT), vous n'arrivez pas à utiliser des colonnes calculées pour marquer une table comme table de dates. Par exemple, si vous ajoutez une colonne calculée, cliquez sur le bouton Marquer en tant que table de dates et sélectionnez la colonne calculée, vous recevez l'erreur suivante :
« La colonne calculée « Table[CalculatedColumn1] » ne peut pas être utilisée comme clé primaire de la table. »

Solution : aucune

2.2 L'éditeur SQL et l'éditeur AS ne peuvent pas se connecter à leur instance de serveur respective dans la même instance SSMS

Problème : impossible de se connecter à un serveur Analysis Services à l'aide de l'éditeur MDX/DMX lorsque l'éditeur SQL est déjà connecté.

Lors de l'utilisation de SQL Server Management Studio 2012, si un fichier .sql est ouvert dans l'éditeur et est connecté à une instance de SQL Server, un fichier MDX/DMX, s'il est ouvert dans la même instance de SSMS, ne peut pas se connecter à une instance du serveur AS. De la même manière, si un fichier MDX/DMX est déjà ouvert dans l'éditeur dans SSMS et connecté à une instance du serveur AS, un fichier .sql, s'il est ouvert dans la même instance de SSMS, ne peut pas se connecter à une instance de SQL Server.
Solution : pour contourner ce problème, choisissez l'une des méthodes suivantes.

· Démarrez une autre instance de SSMS pour ouvrir le fichier MDX/DMX.

· Déconnectez l'éditeur SQL, puis connectez l'éditeur MDX/DMX à un serveur AS.

2.3 Impossible de créer ou d'ouvrir des projets tabulaires lorsque le nom de groupe BUILTIN\Administrateurs ne peut pas être résolu

Problème : pour pouvoir créer ou ouvrir des projets tabulaires, vous devez être administrateur de la base de données d'espace de travail. Un utilisateur peut être ajouté au groupe d'administrateurs du serveur en ajoutant le nom de l'utilisateur ou du groupe. Si vous appartenez au groupe BUILTIN\Administrateur, vous ne pouvez pas créer ni éditer les fichiers BIM, à moins que le serveur de base de données d'espace de travail soit joint au domaine à partir duquel il a été initialement configuré. Si vous ouvrez ou créez un fichier BIM, ce dernier échouera et le message suivant s'affichera :
« Impossible d'ouvrir le fichier BIM. Le serveur auquel il est connecté n'est pas valide. Raison : vous n'êtes pas administrateur du serveur [nom du serveur]. »
Solutions :

· Joignez de nouveau le serveur de base de données d'espace de travail et l'ordinateur SQL Server Data Tools (SSDT) au domaine.

· Si le serveur de base de données d'espace de travail et/ou les ordinateurs SSDT ne sont pas joints au domaine de manière permanente, ajoutez des noms d'utilisateur individuels à la place du groupe BUILTIN\Administrateurs comme administrateurs du serveur de base de données d'espace de travail.

2.4 Difficulté de navigation dans les modèles de grande dimension

Problème : en modélisation tubulaire, lorsque vous travaillez avec un modèle comportant de nombreux tableaux, les onglets des tableaux permettent à présent de les faire défiler comme dans Excel. La navigation dans les tableaux est difficile lorsqu'il y en a plus de 10.
Solutions :

· Faites glisser un tableau de la liste et placez l'onglet où bon vous semble, de manière à accéder plus facilement à des onglets particuliers.

· Modifiez l'ordre et la position des onglets existants.

2.5 Les composants SSIS des modèles tabulaires AS ne fonctionnent pas comme prévu

Les composants SQL Server Integration Services (SSIS) pour Analysis Services (AS) ne fonctionnent pas comme prévu pour les modèles tabulaires. Voici quelques problèmes connus qui peuvent survenir lorsque vous essayez d'écrire un package SSIS en vue d'une utilisation avec des modèles tabulaires.
Problème : le gestionnaire de connexions AS ne peut pas utiliser de modèle tabulaire dans la même solution qu'une source de données. Solution : vous devez vous connecter explicitement au serveur AS avant de configurer la tâche de traitement AS ou la tâche d'exécution DDL d'AS.
Il existe un certain nombre de problèmes avec la tâche de traitement AS lorsque vous travaillez avec des modèles tabulaires :
Problème : à la place des bases de données, tableaux et partitions, figurent des cubes, des groupes de mesures et des dimensions. Il s'agit d'une limitation de la tâche.
Solution : vous pouvez toujours traiter votre modèle tabulaire à l'aide de la structure cube/groupe de mesures/dimension.
Problème : certaines options de traitement prises en charge par AS en mode tabulaire ne sont pas disponibles dans la tâche de traitement AS, telle que Traiter la défragmentation.
Solution : utilisez à la place la tâche d'exécution DDL Analysis Services pour exécuter un script XMLA qui contient la commande ProcessDefrag.
Problème : certaines options de configuration de l'outil ne sont pas applicables. Par exemple, l'option « Traiter les objets connexes » ne doit pas être utilisée lors du traitement des partitions, et l'option de configuration « Traitement parallèle » contient un message d'erreur non valide mentionnant que le traitement parallèle n'est pas pris en charge sur la référence standard.
Solution : aucune

3.0 Documentation en ligne

3.1 La visionneuse de l'aide pour SQL Server se bloque dans les environnements configurés pour exécuter uniquement IPv6

Problème : si votre environnement est configuré pour exécuter uniquement IPv6, la visionneuse de l'aide pour SQL Server 2012 se bloquera et vous obtiendrez le message d'erreur suivant :
HelpLibAgent.exe a cessé de fonctionner.
Solution : pour résoudre ce problème, activez IPv4 ou suivez les étapes qui suivent pour ajouter une entrée de Registre et créer une liste de contrôle d'accès (ACL) afin d'activer IPv6 pour la visionneuse de l'aide :
  1. Créez une clé de registre ayant pour nom « IPv6 » et pour valeur « 1 (DWORD(32 bit)) » sous HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\Help\v1.0.
  2. Définissez l'ACL de sécurité pour le port d'IPv6, en exécutant la commande qui suit à partir d'une fenêtre CMD d'administration
netsh http add urlacl url=http://[::1]:47873/help/ sddl=D:(A;;GX;;;WD).
Remarque importante
Cela s'applique à tous les environnements qui s'exécutent uniquement avec IPv6. Les environnements activés pour IPv4 (et IPv4 avec IPv6) ne sont pas concernés.

4.0 Data Quality Services

4.1 DQS non pris en charge dans un cluster

DQS n'est pas pris en charge dans une installation de cluster SQL Server. Si vous installez une instance de cluster de SQL Server, vous ne devez pas sélectionner les cases à cocher Data Quality Services et Data Quality Client sur la page Sélection des fonctionnalités. Si ces cases à cocher sont sélectionnées au cours de l'installation de l'instance de cluster (et que vous avez terminé l'installation de Data Quality Server en exécutant le fichier DQSInstaller.exe), DQS sera installé sur ce nœud, mais ne sera pas disponible sur les nœuds supplémentaires lorsque vous ajouterez d'autres nœuds au cluster. De ce fait, il ne fonctionnera pas sur ces nœuds supplémentaires.

4.2 Pour réinstaller Data Quality Server, supprimez les objets DQS après avoir désinstallé Data Quality Server

Problème : si vous désinstallez Data Quality Server, les objets DQS (bases de données DQS, connexions DQS et une procédure stockée DQS) ne sont pas supprimés de l'instance SQL Server.

Solution : pour réinstaller Data Quality Server sur le même ordinateur et dans la même instance SQL Server, vous devez supprimer manuellement les objets DQS de l'instance SQL Server. Par ailleurs, vous devez également supprimer les fichiers de bases de données DQS (DQS_MAIN, DQS_PROJECTS et DQS_STAGING_DATA) du dossier C:\Program Files\Microsoft SQL Server\MSSQL11.<SQL_Server_Instance>\MSSQL\DATA de votre ordinateur avant de réinstaller Data Quality Server. Sinon, l'installation de Data Quality Server échoue. Déplacez les fichiers de base de données au lieu de les supprimer si vous souhaitez conserver des données, telles que les bases de connaissances ou les projets de qualité des données. Pour plus d'informations sur la suppression des objets DQS une fois la désinstallation terminée, consultez Supprimer les objets serveur DQS.

4.3 Indication d'une découverte de connaissances terminée ou retard d'une activité de nettoyage interactif

Problème : si un administrateur met fin à une activité dans l'écran Analyse des activités, un utilisateur interactif exécutant la découverte des connaissances, la gestion de domaine ou une activité de nettoyage interactif ne recevra aucune indication selon laquelle son activité est terminée tant qu'il n'aura pas effectué l'opération suivante.

Solution : aucune

4.4 Une opération d'annulation entraine l'abandon de plusieurs activités

Problème : si vous cliquez sur Annuler pour une activité de découverte des connaissances ou de gestion de domaine en cours d'exécution et si d'autres activités ont été terminées précédemment sans publication pendant l'exécution de l'activité, le travail effectué par toutes les activités depuis la dernière publication sera abandonné, pas uniquement pour le travail en cours.

Solution : pour éviter ce problème, publiez le travail que vous souhaitez conserver dans la base de connaissances avant de démarrer une nouvelle activité.

4.5 Les contrôles ne sont pas mis à l'échelle correctement sur les polices de grande taille

Problème : si vous agrandissez la taille du texte de 150 % ou plus (dans Windows Server 2008 ou Windows 7) ou si vous changez le paramètre d'échelle personnalisée à 200 % (dans Windows 7), les boutons Annuler et Créer de la page Nouvelle Base de connaissances ne sont pas accessibles.

Solution : pour résoudre ce problème, attribuez une valeur plus petite à la police.

4.6 La résolution d'écran 800x600 n'est pas prise en charge

Problème : l'application Data Quality Client ne s'affiche pas correctement si la résolution d'écran est définie sur 800x600.

Solution : pour résoudre ce problème, attribuez à la résolution d'écran une valeur plus élevée.

4.7 Mapper la colonne Bigint dans les données source vers un domaine décimal pour éviter la perte de données

Problème : si une colonne de vos données source appartient au type de données bigint, vous devez mapper la colonne vers un domaine appartenant au type de données décimal plutôt que entier dans DQS. La raison en est que le type de données décimal représente une plus grande plage de valeurs que le type de données int et, par conséquent, peut contenir des valeurs plus élevées.

4.8 Types de données NVARCHAR(MAX) et VARCHAR(MAX) non pris en charge dans le composant de nettoyage DQS d'Integration Services

Problème : les colonnes de données des types de données NVARCHAR(MAX) et VARCHAR(MAX) ne sont pas prises en charge dans le composant de nettoyage DQS d'Integration Services. Par conséquent, ces colonnes de données ne sont pas disponibles pour le mappage dans l'onglet Mappage de l'Éditeur de transformation de nettoyage DQS et ne peuvent donc pas être nettoyées.

Solution : avant de traiter ces colonnes de données à l'aide du composant de nettoyage DQS, vous devez les convertir en type de données DT_STR ou DT_WSTR à l'aide de la transformation de conversion de données.

4.9 L'élément qui permet d'exécuter DQSInstaller.exe dans le menu Démarrer est remplacé dans l'installation de la nouvelle instance de SQL Server

Problème : si vous choisissez d'installer Data Quality Services dans une instance SQL Server, un élément est créé dans le menu Démarrer, dans le groupe de programmes Data Quality Services appelé Data Quality Server Installer une fois que vous avez terminé l'installation de SQL Server. Toutefois, si vous installez plusieurs instances SQL Server sur le même ordinateur, un seul élément Data Quality Server Installer est présent dans le menu Démarrer. Si vous cliquez sur cet élément, le fichier DQSInstaller.exe est exécuté dans l'instance SQL Server installée en dernier.

4.10 L'analyse des activités affiche un état incorrect pour les activités de nettoyage Integration Services ayant échoué

L'écran Analyse des activités indique à tort l'état Opération réussie dans la colonne État actuel, même pour les activités de nettoyage Integration Services ayant échoué.

4.11 Le nom du schéma n'est pas affiché en tant que partie du nom de la table/de la vue

Lors de la sélection d'une source de données SQL Server dans l'une des activités DQS pendant l'étape de mappage dans Data Quality Client, la liste des tables et des vues est affichée sans le nom du schéma. Par conséquent, si plusieurs tables/vues portent le même nom, mais des schémas différents, il est uniquement possible de les différencier en consultant l'aperçu des données, ou en les sélectionnant, puis en consultant les champs disponibles pour le mappage.

4.12 Problème avec la sortie du nettoyage et l'exportation si la source de données est mappée à un domaine composite contenant un domaine enfant de type Date

Dans un projet de qualité de nettoyage des données, si vous avez mappé un champ de vos données source à un domaine composite comportant un domaine enfant de type de données Date, le format de date de la sortie du domaine enfant dans les résultats de nettoyage n'est pas correct, et l'opération d'exportation vers la base de données échoue.

4.13 Erreur lors du mappage à une feuille Excel dont le nom contient un ; (point-virgule)

Problème : sur la page Mappage de toutes les activités DQS dans Data Quality Client, si vous effectuez un mappage à une feuille source Excel dont le nom contient un ; (point-virgule), un message d'exception non gérée s'affiche lorsque vous cliquez sur Suivant sur la page Mappage.

Solution : supprimez le ; (point-virgule) du nom de la feuille dans le dossier Excel qui contient les données source à mapper, puis réessayez.

4.14 Problème avec les valeurs Date ou DateTime dans des champs sources non mappés dans Excel pendant le nettoyage et la mise en correspondance

Problème : si les données source sont dans Excel et que vous n'avez pas mappé les champs sources contenant les valeurs de type de données Date ou DateTime, les événements suivants se produisent pendant les activités de nettoyage et de mise en correspondance :

  • Les valeurs Date non mappées sont affichées et exportées au format yyyymmdd.
  • La valeur d'heure est perdue pour les valeurs DateTime non mappées, qui sont affichées et exportées au format yyyymmdd.

Solution : vous pouvez consulter les valeurs des champs non mappés dans le volet inférieur de la page Gérer et afficher les résultats de l'activité de nettoyage, et sur la page Correspondance de l'activité de correspondance.

4.15 Impossible d'importer des valeurs de domaine à partir d'un fichier Excel (.xls) contenant plus de 255 colonnes de données

Problème : si vous importez des valeurs vers un domaine à partir d'un fichier Excel 97-2003 (.xls) contenant plus de 255 colonnes de données, un message d'exception s'affiche et l'importation échoue.

Solution : pour résoudre ce problème, vous pouvez effectuer l'une des opérations suivantes :

  • Enregistrer le fichier .xls en tant que fichier .xlsx, puis importer les valeurs du fichier .xlsx vers un domaine.
  • Supprimer les données de toutes les colonnes au-delà de la colonne 255 dans le fichier .xls, enregistrer le fichier, puis importer les valeurs du fichier .xls vers un domaine.

4.16 La fonctionnalité de surveillance de l'activité n'est pas disponible pour les rôles autres que dqs_administrator

La fonctionnalité de surveillance de l'activité est disponible uniquement pour les utilisateurs disposant du rôle dqs_administrator. Si votre compte d'utilisateur possède le rôle dqs_kb_editor ou dqs_kb_operator, la fonctionnalité de surveillance de l'activité n'est pas disponible dans l'application Data Quality Client.

4.17 Erreur lors de l'ouverture d'une base de connaissances dans la liste Base de connaissances récente pour la gestion de domaines

Problème : vous risquez de recevoir l'erreur suivante si vous ouvrez une base de connaissances dans la liste Base de connaissances récente pour l'activité de gestion de domaines dans l'écran d'accueil de Data Quality Client :

« La configuration portant le nom « RecentList:KB:\ » existe déjà dans la base de données. »

Cela se produit en raison de la différence dans la manière dont DQS compare les chaînes dans C# et la base de données SQL Server. La comparaison des chaînes dans la base de données SQL Server ne respecte pas la casse, alors qu'elle le fait dans C#.

Prenons un exemple pour illustrer ce propos. L'utilisateur Domaine\user1 se connecte à l'ordinateur Data Quality Client à l'aide du compte « user1 » et travaille sur une base de connaissances. DQS stocke la base de connaissances récente pour chaque utilisateur sous forme d'un enregistrement dans la table A_CONFIGURATION de la base de données DQS_MAIN. Dans ce cas, l'enregistrement sera stocké sous le nom suivant : RecentList:KB:Domaine\user1. Par la suite, l'utilisateur se connecte à l'ordinateur Data Quality Client en tant que « User1 » (notez le U majuscule) et essaie d'ouvrir la base de connaissances dans la liste Base de connaissances récente pour l'activité de gestion de domaines. Le code sous-jacent dans DQS compare les deux chaînes, RecentList:KB:DOMAINE\user1 et DOMAINE\User1. Compte tenu du respect de la casse dans la comparaison des chaînes dans C#, les chaînes ne correspondent pas. Par conséquent, DQS essaie d'insérer un nouvel enregistrement pour l'utilisateur (User1) dans la table A_CONFIGURATION de la base de données DQS_MAIN. Toutefois, la comparaison des chaînes ne respectant pas la casse dans la base de données SQL, cette chaîne existe déjà dans la table A_CONFIGURATION de la base de données DQS_MAIN, ce qui fait que l'opération d'insertion échoue.

Solution : pour résoudre ce problème, vous pouvez effectuer l'une des opérations suivantes :

  • Vérifiez qu'il existe des entrées dupliquées en exécutant l'instruction suivante :
SELECT * FROM DQS_MAIN.dbo.A_CONFIGURATION WHERE NAME like 'RecentList%'
  • Vous pouvez ensuite exécuter l'instruction suivante pour supprimer l'enregistrement uniquement pour l'utilisateur concerné, en remplaçant la valeur dans la clause WHERE afin qu'elle corresponde au domaine et au nom d'utilisateur en question.

    DELETE DQS_MAIN.dbo.A_Configuration WHERE NAME LIKE 'RecentList%\'
  • Vous pouvez également supprimer tous les éléments récents pour tous les utilisateurs dans DQS :

    DELETE DQS_MAIN.dbo.A_Configuration WHERE NAME LIKE 'RecentList%'
  • Utilisez la même mise en majuscules que la dernière fois pour spécifier votre compte d'utilisateur lors de la connexion à l'ordinateur Data Quality Client.

Remarque : pour éviter ce problème, suivez des règles cohérentes concernant l'emploi des majuscules pour spécifier votre compte d'utilisateur lors de la connexion à l'ordinateur Data Quality Client.

5.0 Moteur de base de données

5.1 Utilisation des fonctionnalités Distributed Replay Controller et Distributed Replay Client

Problème : les fonctionnalités Distributed Replay Controller et Distributed Replay Client sont mises à disposition dans la référence Server Core de Windows Server 2008, Windows Server 2008 R2 et Windows Server 7, même si ces deux fonctionnalités ne sont pas prises en charge dans la référence Server Core.
Solution : n'installez pas et n'utilisez pas ces deux fonctionnalités dans la référence Server Core de Windows Server 2008, Windows Server 2008 R2 et Windows Server 7.

5.2 SQL Server Management Studio dépend de Visual Studio 2010 SP1

Problème : SQL Server 2012 Management Studio dépend de Visual Studio 2010 SP1 pour fonctionner correctement. La désinstallation de Visual Studio 2010 SP1 peut entraîner une perte de fonctionnalité dans SQL Server Management Studio et laisser Management Studio dans un état non pris en charge. Les problèmes suivants ont été constatés dans ce cas :

1. Les paramètres de ligne de commande de ssms.exe ne fonctionnent pas correctement.

2. Les informations d'aide affichées lorsque vous essayez d'exécuter ssms.exe avec le commutateur /? sont incorrectes.

3. Pour chaque fichier ouvert par double-clic dans l'Explorateur Windows, une nouvelle instance de SSMS est lancée pour ouvrir le fichier.

4. Il n'est pas possible de dépanner les requêtes en mode utilisateur normal.

Solution : installez à nouveau Visual Studio 2010 SP1 et redémarrez Management Studio.

5.3 Les systèmes d'exploitation x64 requièrent PowerShell 2.0 64 bits

Problème : les installations 32 bits de Windows PowerShell Extensions pour SQL Server ne sont pas prises en charge pour les instances de SQL Server 2012 sur les systèmes d'exploitation 64 bits.
Solutions :
· installez SQL Server 2012 64 bits avec les outils de gestion 64 bits et Windows PowerShell Extensions pour SQL Server 64 bits.
· Vous pouvez également importer le module SQLPS depuis l'invite Windows PowerShell 2.0 32 bits.

5.4 Une erreur peut survenir lors de la navigation dans l'Assistant Générer un script

Problème : après avoir généré un script dans l'Assistant Générer un script en cliquant sur Enregistrer ou publier des scripts, puis navigué en cliquant sur Choisir des options ou Définir les options de script, le fait de cliquer à nouveau sur Enregistrer ou publier des scripts peut entraîner l'erreur suivante :
Une exception s'est produite lors de l'exécution d'une instruction ou d'un lot Transact-SQL ou lot. (Microsoft.SqlServer.ConnectionInfo)
------------------------------
INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES :
Nom d'objet 'sys.federations' non valide. (Microsoft SQL Server, Erreur : 208)
Solution : fermez, puis rouvrez l'Assistant Générer des scripts.

5.5 La nouvelle mise en page des plans de maintenance n'est pas compatible avec les versions antérieures des outils SQL Server

Problème : lorsque les outils de gestion de SQL Server 2012 sont utilisés pour modifier un plan de maintenance existant créé dans une version précédente des outils de gestion de SQL Server (SQL Server 2008 R2, SQL Server 2008 ou SQL Server 2005), le plan de maintenance est enregistré sous un nouveau format. Les versions précédentes des outils de gestion SQL Server ne prennent pas en charge ce nouveau format.

Solution : aucune

5.6 Intellisense présente des restrictions lors de la connexion à une base de données à relation contenant-contenu

Problème : Intellisense dans SQL Server Management Studio (SSMS) et SQL Server Data Tools (SSDT) ne fonctionne pas comme attendu lorsque des utilisateurs à relation contenant-contenu sont connectés à des bases de données à relation contenant-contenu.
Il est possible d'observer le comportement suivant dans de tels cas :
1. Le soulignement des objets non valides n'apparaît pas.
2. La liste de saisie semi-automatique n'apparaît pas.
3. L'aide des info-bulles ne s'affiche pas dans les fonctions intégrées.
Solution : aucune

5.7 Groupes de disponibilité AlwaysOn

5.7.1 Connectivité du client pour les groupes de disponibilité AlwaysOn

Cette section décrit la prise en charge du pilote pour les groupes de disponibilité AlwaysOn et les solutions disponibles pour utiliser ADO.NET avec .NET Framework 4.0 ou SQL Native Client 11.0 OLEDB pour le basculement de sous-réseaux multiples.
Prise en charge de pilote
Le tableau suivant récapitule les pilotes pris en charge pour les groupes de disponibilité AlwaysOn :
Pilote
Basculement de sous-réseaux multiples
ApplicationIntent
Routage en lecture seule
Basculement de sous-réseaux multiples :
Basculement plus rapide du point de terminaison d'un sous-réseau unique
Basculement de sous-réseaux multiples :
Résolution de noms pour les instances cluster SQL
SQL Native Client 11.0 ODBC
Oui
Oui
Oui
Oui
Oui
SQL Native Client 11.0 OLEDB
Non
Oui
Oui
Non
Non
ADO.NET avec la mise à jour 4.0.2* .NET Framework 4.0
Oui
Oui
Oui
Oui
Oui
ADO.NET avec .NET Framework 3.5
Oui
Oui
Oui
Oui
Oui
Pilote Microsoft JDBC Driver 4.0 pour SQL Server
Oui
Oui
Oui
Oui
Oui
* ADO.NET avec téléchargement de .NET Framework 4.0.2 Patch pour améliorer la connectivité : http://support.microsoft.com/kb/2544514
Mot clé MultiSubnetFailover et fonctionnalités associées
MultiSubnetFailover est un nouveau mot clé de chaîne de connexion utilisé pour permettre un basculement plus rapide avec les groupes de disponibilité AlwaysOn et les instances de cluster de basculement AlwaysOn dans SQL Server 2012. Les trois sous-fonctionnalités suivantes sont activées lorsque MultiSubnetFailover=True est défini dans la chaîne de connexion :

· Basculement plus rapide de sous-réseaux multiples vers un écouteur de sous-réseaux multiples pour un groupe de disponibilité AlwaysOn ou des instance de cluster de basculement.

o Cette fonctionnalité est utilisée pour la connexion à un écouteur comportant plusieurs IP dans des sous-réseaux distincts. Elle permet d'ouvrir des sockets en parallèle pour chaque IP afin d'accélérer le délai de connexion.

· Basculement plus rapide d'un sous-réseau unique vers un écouteur de sous-réseau unique pour un groupe de disponibilité AlwaysOn ou des instance de cluster de basculement.

o Cette fonctionnalité est utilisée pour la connexion à un écouteur comportant une IP unique dans un seul sous-réseau. Elle permet d'exécuter des tentatives de connexion TCP plus agressives afin d'accélérer les basculements au sein d'un sous-réseau unique.

· Résolution d'instance nommée pour une instance de cluster de basculement AlwaysOn de sous-réseaux multiples.

o Elle permet de prendre en charge la résolution d'instance nommée pour des instances de cluster de basculement AlwaysOn avec des points de terminaison de sous-réseaux multiples.

MultiSubnetFailover=True non pris en charge par NET Framework 3.5 ou OLEDB
Si votre groupe de disponibilité ou votre instance de cluster de basculement comporte un nom d'écouteur (également appelé « nom de réseau » ou « point d'accès client » dans le gestionnaire de cluster WSFC) qui dépend de plusieurs adresses IP de plusieurs sous-réseaux, et si vous utilisez soit ADO.NET avec .NET Framework 3.5SP1, soit SQL Native Client 11.0 OLEDB, 50 % de vos demandes de connexion client à l'écouteur du groupe de disponibilité sont susceptibles de dépasser le délai de connexion.
Solutions : nous vous recommandons d'effectuer l'une des tâches suivantes.
  • Si vous n'êtes pas autorisé à manipuler les ressources de cluster, définissez le délai de connexion à 30 secondes (cette valeur correspond au délai TCP de 20 secondes plus un tampon de 10 secondes).
  • Avantage : en cas de basculement de sous-réseaux croisé, la durée de récupération du client est courte.
  • Inconvénient : la moitié des connexions du client prendront plus de 20 secondes.
  • Si vous disposez d'une autorisation vous permettant de manipuler les ressources du cluster, l'approche privilégiée consiste à définir le nom du réseau de votre écouteur de groupe de disponibilité en tant que RegisterAllProvidersIP=0. Pour plus d'informations, consultez la section « Exemple de script PowerShell pour désactiver RegisterAllProvidersIP et réduire TTL », plus loin dans cette rubrique.
  • Avantage : vous n'avez pas besoin d'augmenter la valeur du délai de connexion du client.
  • Inconvénient : en cas de basculement de sous-réseaux croisé, la durée de récupération du client peut être de 15 minutes ou plus, en fonction de votre paramètre HostRecordTTL et du paramètre de votre planification de la réplication DNS/AD entre sites.
Exemple de script PowerShell pour désactiver RegisterAllProvidersIP et réduire TTL
L'exemple de script PowerShell suivant montre comment désactiver RegisterAllProvidersIP et réduire TTL. Remplacez nom de votre écouteur par le nom de l'écouteur que vous modifiez.
Import-Module FailoverClusters
Set-ClusterResource nom de votre écouteur|Set-ClusterParameter RegisterAllProvidersIP 0
Set-ClusterResource nom de votre écouteur|Set-ClusterParameter HostRecordTTL 300

5.7.2 La mise à niveau à partir de CTP3 avec configuration du groupe de disponibilité n'est pas prise en charge

Supprimez le groupe de disponibilité et recréez-le avant d'effectuer la mise à niveau. Il s'agit d'une limitation de la version CTP3. Les versions ultérieures ne comporteront pas cette limitation.

5.7.3 L'installation côte à côte de CTP3 et de versions ultérieures n'est pas prise en charge si un groupe de disponibilité est configuré dans votre instance.

Il s'agit d'une limitation de la version CTP3. Les versions ultérieures ne comporteront pas cette limitation.

5.7.4 L'installation côte à côte de CTP3 et de versions ultérieures d'instances de cluster de basculement n'est pas prise en charge.

Il s'agit d'une limitation de la version CTP3. Les versions ultérieures ne comporteront pas cette limitation. Pour procéder à la mise à niveau d'instances de cluster de basculement à partir de CTP3, vous devez impérativement procéder à la mise à niveau simultanée de toutes les instances d'un nœud.

5.7.5 Des délais d'attente peuvent survenir lors de l'utilisation de plusieurs adresses IP dans le même sous-réseau avec AlwaysOn

Problème : lors de l'utilisation de plusieurs adresses IP dans le même sous-réseau avec AlwaysOn, les clients peuvent parfois constater un délai d'attente. Cela se produit si l'adresse IP figurant en haut de la liste est incorrecte.
Solution : utilisez 'multisubnetfailover = true' dans la chaîne de connexion.

5.7.6 Échec de création des écouteurs de groupe de disponibilité en raison de quotas Active Directory

La création d'un nouvel écouteur de groupe de disponibilité peut échouer parce que vous avez atteint un quota Active Directory pour le compte d'ordinateur participant du nœud de cluster. Pour plus d'informations, consultez les articles suivants :

· Procédure de dépannage du compte de service de cluster lorsqu'il modifie des objets ordinateur

· Quotas Active Directory

5.7.7 Conflit avec NetBIOS du fait que les noms d'écouteur de groupe de disponibilité utilisent un préfixe de 15 caractères identique

Si vous avez deux clusters WSFC qui sont contrôlés par le même annuaire Active Directory et que vous tentez de créer des écouteurs de groupe de disponibilité dans les deux clusters à l'aide de noms contenant plus de 15 caractères et un préfixe identique de 15 caractères, vous obtenez une erreur signalant que la ressource de nom de réseau virtuel ne peut pas être mise en ligne. Pour plus d'informations sur les règles de préfixe des noms DNS, consultez Attribution de noms de domaine.

6.0 Integration Services

6.1 Service de capture de données modifiées pour Oracle et console du concepteur de capture de données modifiées pour Oracle

Le service de capture de données modifiées pour Oracle est un service Windows qui analyse les journaux des transactions Oracle et capture les modifications des tables d'intérêt Oracle dans des tables de modifications SQL Server. La console du concepteur CDC est utilisée pour développer et maintenir les instances Oracle CDC. Il s'agit d'un composant logiciel enfichable MMC (Microsoft Management Console).

6.1.1 Installer le service CDC pour Oracle et le concepteur CDC pour Oracle

Problème : le service CDC et le concepteur CDC ne sont pas installés dans le cadre de l'installation de SQL Server. Vous devez les installer manuellement sur un ordinateur qui satisfait aux conditions préalables et à la configuration requise décrites dans les fichiers d'aide à jour.
Solution : pour installer le service de capture de données modifiées pour Oracle, exécutez manuellement AttunityOracleCdcService.msi à partir du support d'installation de SQL Server. Pour installer la console du concepteur de capture de données modifiées, exécutez manuellement AttunityOracleCdcDesigner.msi à partir du support d'installation de SQL Server. Les packages d'installation pour les versions x86 et x64 se trouvent dans .\Tools\AttunityCDCOracle\ sur le support d'installation de SQL Server.

6.1.2 La fonctionnalité d'aide avec la touche F1 renvoie à des fichiers de documentation incorrects

Problème : vous ne pouvez pas accéder à la documentation d'aide correcte à partir de la liste déroulante accessible avec la touche F1 ou en cliquant sur le point d'interrogation (« ? ») sur les consoles Attunity. Ces méthodes renvoient à des fichiers chm incorrects.
Solution : les fichiers chm corrects sont installés en même temps que le service CDC pour Oracle et le concepteur CDC pour Oracle. Pour visualiser le contenu correct de l'aide, lancez les fichiers chm directement depuis l'emplacement suivant :
%Program Files%\Change Data Capture for Oracle by Attunity\*.chm.

7.0 Master Data Services

7.1 MDS n'est pas pris en charge dans un cluster

SQL Server 2012 Master Data Services n'est pas pris en charge dans le cadre d'une installation d'instance de cluster SQL Server. Si vous installez une instance de cluster de SQL Server 2012, vous ne devez pas sélectionner la case à cocher Master Data Services. Si la fonctionnalité MDS est activée au cours de l'installation d'une instance de cluster, MDS sera installé sur un nœud unique, mais ne sera pas disponible, et donc ne fonctionnera pas sur les nœuds supplémentaires que vous ajoutez au cluster.

7.2 Microsoft Silverlight 5 est requis

Pour travailler dans l'application Web Master Data Manager, Silverlight 5.0 doit être installé sur l'ordinateur client. Si vous n'avez pas la version requise de Silverlight, vous êtes invité à l'installer lorsque vous accédez à une partie de l'application Web qui l'utilise. Vous pouvez installer Silverlight 5 depuis la page http://go.microsoft.com/fwlink/?LinkId=243096.

8.0 Reporting Services

8.1 La connectivité Reporting Services à SQL Server PDW nécessite la mise à jour des pilotes

La connectivité de SQL Server 2012 Reporting Services vers Microsoft SQL Server PDW Appliance Update 2 et ultérieur nécessite une mise à jour des pilotes de connectivité PDW. Pour plus d'informations, les utilisateurs de SQL Server PDW sont priés de contacter l'assistance technique de Microsoft.

9.0 StreamInsight

SQL Server 2012 inclut StreamInsight 2.0. StreamInsight 2.0 nécessite une licence Microsoft SQL Server 2012 et .NET Framework 4.0. Il inclut un certain nombre de résolutions de bogues et d'amélioration des performances. Pour plus d'informations, consultez les Notes de publication de Microsoft StreamInsight 2.0. Pour télécharger StreamInsight 2.0 séparément, consultez la page de téléchargement de Microsoft StreamInsight 2.0 sur le Centre de téléchargement Microsoft.

10.0 Conseiller de mise à niveau

10.1 Le lien permettant d'installer le conseiller de mise à niveau n'est pas activé sur les systèmes d'exploitation chinois (HK)

Problème : lorsque vous essayez d'installer le conseiller de mise à niveau sur des systèmes d'exploitation prenant en charge une version Windows en chinois (Hong-Kong), le lien permettant l'installation risque de ne pas être activé.
Solution : localisez le fichier SQLUA.msi sur votre serveur support SQL Server 2012 dans \1028_CHT_LP\x64\redist\Upgrade Advisor ou \1028_CHT_LP\x86\redist\Upgrade Advisor, selon l'architecture de votre système d'exploitation.
© 2012 Microsoft Corporation. Tous droits réservés.

[GE1]to be added later