none
Antivirus RRS feed

  • Question

  • Bonjour,

    je gère plusieurs serveurs 2016 et je voulais savoir s'il était nécessaire d'y installer un antivirus autre que celui en place par défaut. Et dans l'affirmative lequel ou lesquels me conseillez-vous ?

    Merci par avance pour vos réponses.

    Cordialement,

    Davy

    lundi 14 janvier 2019 08:16

Réponses

  • Bonjour, même chose que votre question concernant la sauvegarde.

    Windows Defender peut largement faire l'affaire

    Microsoft est devenu l’éditeur le plus sollicité lors des appels de demandes de renseignements clients Gartner

    https://microsofttouch.fr/default/b/js/posts/microsoft-leader-du-magic-quadrant-2018-sur-les-plateformes-endpoint-protection

    Cordialement.

    lundi 14 janvier 2019 08:33
  • Bonjour Davy,

    Il y a deux approches :

    1. La protection "périmétrique",
    2. La protection de chaque élément avec un AV spécifique

    La protection "périmétrique" du serveur consiste à protéger tout ce qu'il y a autour du serveur :

    • tous les postes client qui accèdent à l'applicatif du serveur, par un logiciel antivirus (AV pour Outlook, AV pour Windows, etc...),
    • Les "points d'entrée" pour les données qui vont vers votre serveur (AV pour la passerelle de mails, etc...)

    Pour résumer, tout ce qui communique avec le serveur est protégé par un antivirus.

    La protection de chaque élément du serveur serait plus coûteuse à mettre en place puisqu'il "faudrait" utiliser une version/marque d'antivirus adaptée.

    Par exemple, pour protéger un serveur Exchange, il faudrait utiliser une version spécifique pour protéger l'OS Windows Server et une seconde version spécifique pour protéger l'application Exchange.

    Mais il y a pire : si on respecte les pratiques, il faudrait mettre tellement d'exclusions (processus, répertoires, fichiers,etc...) que l'on peut se poser la question de l'intérêt d'avoir un antivirus sur le serveur.

    Si j'étais vous Davy, je laisserai l'antivirus Windows Defender sur l'OS.

    Florent

    lundi 14 janvier 2019 10:06
  • Merci Franck et Florent pour vos réponses.

    Je vais laisser Windows Defender, qui finalement n'est pas si mal, faire son travail seul.

    Cordialement,

    Davy

    lundi 14 janvier 2019 20:47

Toutes les réponses

  • Bonjour, même chose que votre question concernant la sauvegarde.

    Windows Defender peut largement faire l'affaire

    Microsoft est devenu l’éditeur le plus sollicité lors des appels de demandes de renseignements clients Gartner

    https://microsofttouch.fr/default/b/js/posts/microsoft-leader-du-magic-quadrant-2018-sur-les-plateformes-endpoint-protection

    Cordialement.

    lundi 14 janvier 2019 08:33
  • Bonjour Davy,

    Il y a deux approches :

    1. La protection "périmétrique",
    2. La protection de chaque élément avec un AV spécifique

    La protection "périmétrique" du serveur consiste à protéger tout ce qu'il y a autour du serveur :

    • tous les postes client qui accèdent à l'applicatif du serveur, par un logiciel antivirus (AV pour Outlook, AV pour Windows, etc...),
    • Les "points d'entrée" pour les données qui vont vers votre serveur (AV pour la passerelle de mails, etc...)

    Pour résumer, tout ce qui communique avec le serveur est protégé par un antivirus.

    La protection de chaque élément du serveur serait plus coûteuse à mettre en place puisqu'il "faudrait" utiliser une version/marque d'antivirus adaptée.

    Par exemple, pour protéger un serveur Exchange, il faudrait utiliser une version spécifique pour protéger l'OS Windows Server et une seconde version spécifique pour protéger l'application Exchange.

    Mais il y a pire : si on respecte les pratiques, il faudrait mettre tellement d'exclusions (processus, répertoires, fichiers,etc...) que l'on peut se poser la question de l'intérêt d'avoir un antivirus sur le serveur.

    Si j'étais vous Davy, je laisserai l'antivirus Windows Defender sur l'OS.

    Florent

    lundi 14 janvier 2019 10:06
  • Merci Franck et Florent pour vos réponses.

    Je vais laisser Windows Defender, qui finalement n'est pas si mal, faire son travail seul.

    Cordialement,

    Davy

    lundi 14 janvier 2019 20:47