none
Emplacement fichier MDF et LDF de SQL Server RRS feed

  • Question

  • Bonjour,

    Je viens de changer de PC pour un PC avec

    1 Disque SSD C: de 256Go

    1 disque dur D: de 1To

    Mon Windows et SQL Server sont installés sur le SSD en C:.

    Pour des questions de volume je (à partir de mes sauvegardes) mis en place mes MDF et LDF sur le disque dur D:.

    Hors je ne peux pas faire un CREATE DATABASE ATTACH sur des MDF et LDF implémentés sur mon disque D.

    Je suis obligé de les placer sur le SSD en C: (dans le dossier DATA de SQL Server), ce qui est impossible pour moi car je n'ai pas assez de place pour monter mes bases les plus grosses.

    Comment puis-je faire car a l'heure actuelle je ne peux plus monter mes bases de données et utiliser les applications liées ?

    Merci par avance de votre réponse.

    mercredi 31 janvier 2018 20:16

Réponses

Toutes les réponses

  • Essayer de donner un droit NTFS explicite à votre compte utilisateur sur les dossiers hébergeant les bases sur le disque D pour vérifier que ce n'est pas un problème de permission.
    jeudi 1 février 2018 17:58
  • Re bonjour,

    C'est quoi un droit NTFS sur une dossier ou un compte et comment fait-on ?

    vendredi 2 février 2018 09:54
  • Ok, on part de loin. Pour que SQL fonctionne, la partition qui héberge les bases de données doit être de type NTFS (c'est le cas de la partition système). Une partition peut être de formatée en FAT, FAT32 ou NTFS (pour les plus courant). Le format NTFS permet d'ajouter des permissions sur les objets qu'il contient (fichier, dossier, lien, ...) : c'est cela que l'on appelle 'permission NTFS'. Elles sont accessible en faisant un clic-droit sur l'objet (par exemple un dossier) et en sélectionnant propriété, dans l'onglet sécurité.

    Chaque groupe ou utilisateur déclaré dispose alors d'un ensemble de droits défini et afficher dans les colonnes autoriser et refuser (si vous commencez à jouer avec, sachez qu'un refus est prioritaire sur une autorisation).

    Ce que vous devez faire ici est ajouter le compte admin SQL :

    • pour le cas d'une authentification mixte (donc un compte Windows), le compte utilisateur administrateur SQL qui va réaliser les opérations d'import;
    • pour le cas d'une authentification intégrée le compte système.

    Une fois le compte ajouter, vous devez lui donner la permission contrôle total (ce n'est pas le top de la sécurité mais cela suffira pour le moment).

    • Proposé comme réponse Loïc Veirman vendredi 2 février 2018 22:13
    vendredi 2 février 2018 14:45
  • Désolé mais je pensait que vous parliez de NTFS comme un terme SQL que je ne connaît pas.

    Malgré que je sois  aveugle je sais ce qu'est une partition NTFS.

    Mon disque D est bien en NTFS et j'ai un contrôle total.

    Avec Management Studio, je ne peux pas créer une base sur mon disque D.

    vendredi 2 février 2018 19:58
  • OK laissez tomber, j'ai trouvé.

    J'avais loupé un petit truc.

    Mais étant aveugle je me sert d'un synthétiseur vocal (un NVDA) et de temps en temps je ne capte pas tout.

    Heureusement maintenant je peux mettre mes bases de test sur mon disque D de 1To car je travaille sur une application de gestion clientèle en C# avec plus de 400 forms et une base de tests avec 700Go de références.

    Sans cela je ne pouvais monter ma base de tests et développement.

    vendredi 2 février 2018 20:31
  • Excellent ;) C'était donc bien les permissions NTFS qui posaient problème ?
    vendredi 2 février 2018 22:12
  • Non, ce n'était pas un problème de permission mais le nom du dossier dans lequel je voulais mettre mes fichier MDF et LDF.
    samedi 3 février 2018 09:23