none
Cluster Hyper-V RRS feed

  • Discussion générale

  • Bonjour,

    J'ai quelques questions sur le Cluster Hyper-V

    Je dispose d'un serveur Hyper-V avec 4 machines virtuelles en production. Je souhaite mettre en place un Plan de Continuité de Service avec un Cluster Hyper-V fonctionnant avec la future acquisition d'un autre serveur Hyper-V.

    Le serveur Hyper-V actuel dispose :

    D'un disque dur partitionné en deux, le C:\ et une partition accueillant les Vms.

    D'une interface réseau management et de deux interfaces pour les VM mise en team et branchées sur un switch chacune.

    Pouvez vous s'il vous plait répondre à mes interrogations suivantes ?

    Suis-je obligé d'avoir le deuxième serveur similaire au premier au niveau hardware ?

    Suis-je obligé de créer un volume de cluster partagé sur les deux serveurs ?

    Si non, ou vont aller les machines virtuelles si le serveur contenant le seule volume partagé est mort ?

    Si oui, comment je dois gérer le quorum ? Placer un deuxième disque sur l'un des serveurs pour le quorum ? de cette façon je pourrai avoir le premier disque en tant que volume partagé ?

    Aussi, je voudrai confirmer une information pour être certain d'avoir compris le fonctionnement du cluster :

    Dans la situation de deux nœuds, avec chacun un volume cluster partagé. quand l'un des nœuds est inaccessible, les machines dans son volume sont transférés dans le volume de l'autre nœud ?

    Merci beaucoup.

    REHIMAT.

    jeudi 12 février 2015 13:41

Réponses

  • Bonjour,

    Je récapitule ici la mise en oeuvre du clustering à basculement avec Hyper-V

    RESSOURCES NECESSAIRES

    1/ Disposer de windows server 2012 Ré Edition Standard ou Datacenter

    2/Les noeuds du cluster doivent tous faire partie du même domain AD, ayant uniquement le rôle HYPER-V.

    3/Le service DNS doit être pleinement disponible

    4/Les serveurs doivent supporter les technologies de virtualisation assistés par matériel (Intel VT ou AMD-V)

    5/Tous les noeuds doivent avoir les mêmes architectures processeur.

    6/Une architecture de stockage partagé (SMB3.0 de windows server 2012( avec la fonctionnalité SMB Multichannel ( Carte réseau 10G supportant le RSS)) !)doit être en place et les services de cluster windows doivent être déployés.

    voir : https://technet.microsoft.com/fr-fr/library/jj134187.aspx

    7/Tous les noeuds du cluster doivent avoir au moins 2 cartes réseaux


    CREATION DU CLUSTER

    https://technet.microsoft.com/fr-fr/library/jj863389.aspx

    A/ Connexion de tous les serveurs du cluster de basculement au différents réseaux et à l'infra de stockage

    B/ Installation de la fonctionnalité de cluster de basculement

    C/ Installtaioin du rôle hyper V sur tous les noeuds

    D/ Validation de la configuration du cluster

    E/ Création du cluster

    F/ Tests de validation du bon fonctionnement

    PCA avec HYPER-V REPLICA ( Asynchrone basé sur TCP/IP)

    1/ La fonctionnalité Hyper-V réplica permet aux entreprises de concevoir et d'implémenter des solutions de type PCA/PRA.

    Avec Hyper-V réplica les VM d'un site de production peuvent être répliquées vers un siter "Réplica" /Secours. 

    Cette fonctionnalité est disponible : Windows Server 2012 R2 Edition standard et Datacenter ainsi que dans la version gratuite de Microsoft Hyper-V server 2012 R2


    • Modifié kryss972 vendredi 13 février 2015 10:47
    vendredi 13 février 2015 10:29

Toutes les réponses

  • Bonjour,

    J'ai quelques questions sur le Cluster Hyper-V

    Je dispose d'un serveur Hyper-V avec 4 machines virtuelles en production. Je souhaite mettre en place un Plan de Continuité de Service avec un Cluster Hyper-V fonctionnant avec la future acquisition d'un autre serveur Hyper-V.

    Le serveur Hyper-V actuel dispose :

    D'un disque dur partitionné en deux, le C:\ et une partition accueillant les Vms.

    D'une interface réseau management et de deux interfaces pour les VM mise en team et branchées sur un switch chacune.

    Pouvez vous s'il vous plait répondre à mes interrogations suivantes ?

    Suis-je obligé d'avoir le deuxième serveur similaire au premier au niveau hardware ?

    Suis-je obligé de créer un volume de cluster partagé sur les deux serveurs ?

    Si non, ou vont aller les machines virtuelles si le serveur contenant le seule volume partagé est mort ?

    Si oui, comment je dois gérer le quorum ? Placer un deuxième disque sur l'un des serveurs pour le quorum ? de cette façon je pourrai avoir le premier disque en tant que volume partagé ?

    Aussi, je voudrai confirmer une information pour être certain d'avoir compris le fonctionnement du cluster :

    Dans la situation de deux nœuds, avec chacun un volume cluster partagé. quand l'un des nœuds est inaccessible, les machines dans son volume sont transférés dans le volume de l'autre nœud ?

    Merci beaucoup.

    REHIMAT.

    Bonjour,

    Le même hardware est extremement recommandé, mais pas obligatoire.

    Le stockage partagé est obligatoire afin que chacun des serveurs aient accès à toute les VM.

    Si tu n'a pas de stockage partagé, quand ton hôte Hyper-V tombe, le deuxième n'a pas accès aux VM et ne peux donc pas les rallumer.

    Si tu as Windows Server 2012 R2, il gère tout seul le quorum.

    Si le stockage est partagé, il est hébergé sur un autre serveur/NAS/SAN/baie, donc les deuxième hôte Hyper-V rallumera les VM stockées sur le stockage partagé.


    Blog
    Scripts

    jeudi 12 février 2015 13:50
  • Bonjour REHIMAT,

    Suis-je obligé d'avoir le deuxième serveur similaire au premier au niveau hardware ? Oui c'est conseillé, ce qui est important c'est surtout que les deux machines aient le même processeurs.

    Suis-je obligé de créer un volume de cluster partagé sur les deux serveurs ? Généralement on le fait sur une autre machine par exemple sur deux autres serveurs avec le rôle iSCSI qui vont gérer le stockage, vont VM pourront être migrées à chaud et si l'un des deux tombe en panne la VM reste fonctionnel et ensuite le cluster storage sera gérer par vos hyperviseur Hyper-V.

    Si vous faite un Lun à 2Go votre Quorum sera automatiquement affecté à se disque peut importe le physique vu que vous avez un cluster Storage.

    Exemple vous monter vos disques en 3 Lun 2 de même taille assez conséquente et votre Lun plus petit dédié au Quorum.

    Concernant le partage, vous êtes assez libre.

    En espérant vous avoir apporté quelques réponses.

    Cordialement,


    Vers l'infini et au delà


    • Modifié Kévin LC jeudi 12 février 2015 14:05
    jeudi 12 février 2015 14:04
  • Bonjour,

    Merci pour vos réponses très rapides.

    J'ai un Windows serveur 2012 standard, donc le quorum n'est pas géré automatiquement.

    Savez vous comment on calcule la taille du quorum ?

    Puis-je partitionner le disque existant pour créer une partition dédiée au quorum ? 

    j'ai deux nœuds donc je suppose qu'il me faut qu'un seul quorum ?

    Le disque contenant le quorum est forcément le témoin ? 

    Aussi,

    Je souhaite garder les partages dans les serveurs hyper-v car si j’extériorise les partages par exemple sur un NAS, je serai donc obligé de mettre ce NAS en haute disponibilité aussi s'il venait à être indisponible lui aussi.

    Merci encore !

    REHIMAT.

    jeudi 12 février 2015 14:32
  • La taille du Quorum étant gérer de façon automatique je me suis jamais vraiment posé la question mais ceci pourra peut être vous aider:

    Il me semble que le Quorum peut être dynamique aussi.

    http://blogs.technet.com/b/windowsinternals/archive/2009/03/30/le-quorum-et-le-cluster.aspx

    https://technet.microsoft.com/fr-fr/library/jj612870.aspx

    Vous pouvez créer une partition dédié au Quorum.

    Un seul Quorum suffit pour deux noeuds.

    Pour le témoins je ne peut pas vous répondre avec certitude.

    Pour votre dernière remarque difficile de vous aider à choisir en ne connaissant pas votre infrastructure mais dans ce genre de cas si vous avez besoin de haute disponibilité l'on part généralement sur une solution SAN. 

    Cordialement,


    Vers l'infini et au delà

    jeudi 12 février 2015 14:51
  • Merci pour le lien, il m' été très utile pour mieux comprendre l'importance du quorum.

    Je vais continuer à travailler sur ce projet. Si j'ai d'autres questions, je ne manquerai pas d'écrire dans ce fil de discussion.

    Encore merci beaucoup.

    REHIMAT.

    jeudi 12 février 2015 15:51
  • Bonjour,

    Je récapitule ici la mise en oeuvre du clustering à basculement avec Hyper-V

    RESSOURCES NECESSAIRES

    1/ Disposer de windows server 2012 Ré Edition Standard ou Datacenter

    2/Les noeuds du cluster doivent tous faire partie du même domain AD, ayant uniquement le rôle HYPER-V.

    3/Le service DNS doit être pleinement disponible

    4/Les serveurs doivent supporter les technologies de virtualisation assistés par matériel (Intel VT ou AMD-V)

    5/Tous les noeuds doivent avoir les mêmes architectures processeur.

    6/Une architecture de stockage partagé (SMB3.0 de windows server 2012( avec la fonctionnalité SMB Multichannel ( Carte réseau 10G supportant le RSS)) !)doit être en place et les services de cluster windows doivent être déployés.

    voir : https://technet.microsoft.com/fr-fr/library/jj134187.aspx

    7/Tous les noeuds du cluster doivent avoir au moins 2 cartes réseaux


    CREATION DU CLUSTER

    https://technet.microsoft.com/fr-fr/library/jj863389.aspx

    A/ Connexion de tous les serveurs du cluster de basculement au différents réseaux et à l'infra de stockage

    B/ Installation de la fonctionnalité de cluster de basculement

    C/ Installtaioin du rôle hyper V sur tous les noeuds

    D/ Validation de la configuration du cluster

    E/ Création du cluster

    F/ Tests de validation du bon fonctionnement

    PCA avec HYPER-V REPLICA ( Asynchrone basé sur TCP/IP)

    1/ La fonctionnalité Hyper-V réplica permet aux entreprises de concevoir et d'implémenter des solutions de type PCA/PRA.

    Avec Hyper-V réplica les VM d'un site de production peuvent être répliquées vers un siter "Réplica" /Secours. 

    Cette fonctionnalité est disponible : Windows Server 2012 R2 Edition standard et Datacenter ainsi que dans la version gratuite de Microsoft Hyper-V server 2012 R2


    • Modifié kryss972 vendredi 13 février 2015 10:47
    vendredi 13 février 2015 10:29
  • Bonjour,

    Merci pour votre résumé.

    J'aimerai vous poser quelques questions à propos de quelques points que vous avez énumérés :

    Le serveur physique hyper-V ne fait partie d'aucun domaine, et son seul rôle est hyper-V.

    Le second serveur hyper-V qui sera identique au premier ne fera aussi partie d'aucun domaine.

    Pensez vous que c'est une configuration problématique ?


    Ce qui justifie cette configuration est que l'AD fait partie des machines virtualisées.

    Après je peux mettre le serveur physique dans le domaine. Mais je me trompe peut être en pensant que c'est un peu bizarre qu'un srv physique puisse faire partie d'un domaine géré par sa machine virtuelle.

    Qu'en pensez vous ?

    Autre chose aussi :

    la fonctionnalité Multichannel  et SMB3 sont activés par défaut sur windows 2012 ?

    Encore Merci.

    REHIMAT.

    vendredi 13 février 2015 14:24
  • Bonjour,

    Le clustering Hyper-v repose sur AD. C'est un pré-requis inaliénable  PAS d'AD = PAS DE CLUSTER.

    Pour ton histoire de tes 2 serveurs qui n'ont pas de stockage SAN tu peux t’orienter vers SOFS.

    Question: ton infra n'est pas pour de la prod ?

    Car si cela est le cas l'achat d'un SAN est Obligatoire. ( IP SAN de type Qnap ou Synology via iSCSI ) Cela ne sera pas très performant . Ou alors achat d'un 3eme serveur pour proposer du stockage JBOD SOFS SMB3. et ton rôle AD pourra être installé sur ton serveur dédié au stockage avec un "secondaire" en VM.

    Ou alors t'orienter vers des entrées de gamme SAN HP, DELL, EMC...

    vendredi 13 février 2015 15:53
  • Bonjour,

    Il n'y a aucun problème à les intégrés au domaine, c'est d'ailleurs une recommandation microsoft.

    Votre configuration n'est pas problématique mais plutôt recommandé pour un environnement de test.

    Pour vous sentir plus à l'aise, je vous invite à mettre un contrôleur de domaine physique qui serait serveur de stockage SMB3.

    La fonctionnalité Multichannel et SMB3 sont intégrés dans windows 2012 R2 et activées par défaut.

    voir : http://blogs.technet.com/b/josebda/archive/2012/05/13/the-basics-of-smb-multichannel-a-feature-of-windows-server-2012-and-smb-3-0.aspx




    • Modifié kryss972 vendredi 13 février 2015 16:13
    vendredi 13 février 2015 16:09
  • Bonjour,

    Le clustering Hyper-v repose sur AD. C'est un pré-requis inaliénable  PAS d'AD = PAS DE CLUSTER.

    Pour ton histoire de tes 2 serveurs qui n'ont pas de stockage SAN tu peux t’orienter vers SOFS.

    Question: ton infra n'est pas pour de la prod ?

    Car si cela est le cas l'achat d'un SAN est Obligatoire. ( IP SAN de type Qnap ou Synology via iSCSI ) Cela ne sera pas très performant . Ou alors achat d'un 3eme serveur pour proposer du stockage JBOD SOFS SMB3. et ton rôle AD pourra être installé sur ton serveur dédié au stockage avec un "secondaire" en VM.

    Ou alors t'orienter vers des entrées de gamme SAN HP, DELL, EMC...

    Bonjour Guillaume,

    C'est pas vrai :)

    http://blogs.technet.com/b/wincat/archive/2012/08/29/windows-server-2012-failover-cluster-enhanced-integration-with-active-directory-ad.aspx

    Depuis Windows Server 2012, tu n'es pas obligé d'avoir un AD up & running lors du boot du Cluster, tu peux donc virtualiser tes DC sans aucun problème.

    Il faut cependant être membre du domaine lors du fonctionnement normal du cluster.


    Blog
    Scripts

    lundi 16 février 2015 08:43
  • Bonjour,

    Oui mon infra est en prod.

    Il existe un NAS Synology qui garde les sauvegardes des VMs via un lien Lun initiées par une application installée dans une des VMs

    Les Vms sont donc sauvegardées dans un espace dédié et peuvent êtres restaurées en cas de problème majeur.

    Je souhaite donc choisir d'utiliser le cluster seulement avec un partage SMB.

    Voici les points principaux que j'ai relevés : 

    Étapes de préparation

    Installer un AD sur hyperv1 en tant que deuxième site du domaine existant ( donc deuxième AD principal )

    installer un AD sur hyperv2 comme troisième site du domaine existant ( donc troisième AD principal )

    Étapes de mise en place du service

    installer le service cluster hyperV sur hyperv1 et : 

          - déclarer hyperv1 et hyperv2 comme les deux noeuds du cluster

          - déclarer la partition où se trouvent les VMs comme Volume de cluster partagé

    installer le service cluster hyperV sur hyperv2 et : 

          - déclarer hyperv1 et hyperv2 comme les deux noeuds du cluster

          - créer une partition de VMs et la déclarer comme  Volume de cluster partagé

          - créer une partition de 8Go et la déclarer comme quorum ou témoin du quorum

    Étapes de test

    4 VMs se trouvent dans hyperv1.

    extinction d'hyperv1 et attendre de constater le basculement des VMs.

    Qu'en pensez vous ?

    Merci.

    REHIMAT.

    lundi 23 février 2015 11:57
  • Bonjour,

    Pas mal d'informations dans ce thread ! :) 

    Pour informations le Quroum du cluster contient un fichier.

    Pour plus d'informations : http://blogs.msdn.com/b/clustering/archive/2011/05/27/10169261.aspx

    Pour la taille du quorum : Une LUN de 1Go et on en parle plus.

    Ensuite pour un AD virtualisé ou tous les hôtes sont à l’intérieur. Ce n'est pas bizarre, c'est un long débat. Si vous avez la possibilité je vous conseille d'avoir 2 AD : 1 physique et 1 virtuel. 

    Je comprend pas la notion de Site AD, pouvez-vous m'expliquer pourquoi plusieurs sites? Il s'agit de sites physiques différent?

    Ensuite pour les cluster Windows, attention au pré-requis. Un cluster c'est du budget.

    C'est également le nerfs de la guerre chez les différents constructeurs et vous pouvez obtenir des solutions avec de la connectiques SAS qui remplirons certainement votre cahier des charges.

    Ensuite : "créer une partition de VMs et la déclarer comme Volume de cluster partagé"

    Et non :) Failover Cluster va voir que c'est un stockage local n'est pas un stockage partagé. (ça existe, mais ce sont des outils comme http://www.starwindsoftware.com/starwind-virtual-san )


    Cordialement,

    Mickaël LOPES

    Blog : http://lopes.im 

      



    lundi 23 février 2015 15:18
  • Bonjour,

    Ce que je voulais dire par site AD, c'est un deuxième AD qui travaillerai au même niveau hiérarchique que l'AD principale. Autrement dit le domaine serai géré par deux ou trois AD qui se répliquent leur base. Si bien que si un de ces AD tombe, le domaine reste assuré par les deux autres AD. 

    Ensuite : "créer une partition de VMs et la déclarer comme Volume de cluster partagé"

    Et non :) Failover Cluster va voir que c'est un stockage local n'est pas un stockage partagé. (ça existe, mais ce sont des outils comme http://www.starwindsoftware.com/starwind-virtual-san)

    J'ai oublié de préciser que ces partition faisant office de Volume de cluster seront partagés avec des droits NTFS control total pour les deux serveurs physiques.

    Ensuite pour les cluster Windows, attention au pré-requis. Un cluster c'est du budget.

    Vu que je cherche à mettre en place le cluster avec le partage Windows comme stockage des Vms, je n'ai pas relevé de point nécessitant un budget. Sauf bien évidemment l'achat du deuxième serveur physique.

    d'après la doc technet, il faut,

    être dans une infrastructure Active Directory

    Les serveurs physiques en environnement Win2012

    installer le rôle service de fichiers pour activer SMB 3

    Et suite à mes recherches j'ai vu qu'il fallait disposer d'une carte réseau pour le management, une pour les VMs et une pour llive migration et le heart beat

    J'ai trouvé cette procédure, où une procédure semblable à celle que je souhaite mettre en place est expliquée.

    qu'en pensez vous ?

    Merci.

    REHIMAT.

    lundi 23 février 2015 16:05