none
Start Stop Serveur SQL par commande batch sur machine industrielle pour vidage garbage RRS feed

  • Question

  • Bonjour

    J'ai une machine d'une dizaine d'années avec un logiciel de superviseur conçu par le constructeur de la machine. Il est animé par SQL server. Les données sont envoyées en profibus par l'automate industriel sur une carte dans le pupitre Touch de siemens sous Windows XP.

    Ce superviseur met les données en forme et les enregistre dans SQL server.

    Chaque nouveau lot de production créée une nouvelle base de données. Un backup est issu de cette création. Ce backup est transporté par le réseau sur un ordinateur de stockage temporaire. Or voilà, le backup s'implémente des anciennes bases de données à chaque fois.

    Les techniciens ont pour consigne, après avoir fait la purge des lots de redémarrer l'ordinateur pour que le serveur SQL se détache de ses liens avec les bases de données et que ce fichier backup soit moins gros au redémarrage et prenne moins de temps aux transferts suivants.

    J'ai pour travail de faire redémarrer ce serveur automatiquement à une heure qui ne gènera pas la production.

    J'ai pensé placer les commandes batch décrites dans la hh403394 pour redémarrer ce serveur SQL à partir d'un fichier de commande. Ces opérations ne seraient que la copie de ce que nous faisons à la main pour ne pas corrompre l'aspect validé de la machine. Je peux enclencher un processus de changement pour une tâche planifiée mais ne pourrai pas changer la configuration du serveur SQL sans avoir à mener des tests non compatibles avec l'utilisation H24/5/7 de la machine. 3 lots de constitancy et tous les lots flagués jusqu'à leur libération et la validation du changement. Chose que je peux éviter en reproduisant ce qu'on fait déjà à la main.

    Avant de mener des tests en réel, avez vous des objections ou indications qui pourraient m'aider à mener cette tâche à bien ?

    Merci

    Cordialement,

    "petit scarabée qui pousse sa boulette de bouse dans l'adversité avant de devenir padawan".

    vendredi 3 juillet 2015 09:42

Réponses

  • Bonjour

    Un arrêt planifié mais récurrent peut poser problème.

    De façon général, le risque se situe au niveau de la consistance de l'instance après le reboot, à cause de traitements en cours qui vont devoir être interrompus. Si c'est un traitement volumineux cela ralentira l'arrêt de l'instance à cause du rollback. Si c'est un traitement en plusieurs étapes qui n'est pas mis dans un transaction, il se peut en cas d'arrêt que des bases soit dans un état incohérent (fonctionnellement parlant à cause de données modifiées à moitié par exemple).

    De plus, un arrêt d'instance vide la mémoire du serveur, il y a donc un risque de constater des lenteurs une fois l'instance redémarrée.

    Donc si ces phénomènes sont maîtrisés, cela ne devrait pas poser problème.

    • Proposé comme réponse Grégory_Nail lundi 6 juillet 2015 07:54
    • Marqué comme réponse Emile Supiot lundi 10 août 2015 12:16
    vendredi 3 juillet 2015 12:27