none
Protection des données utilisateurs RRS feed

  • Question

  • Bonjour,

    Je travaille dans une entreprise qui vient d'ouvrir ses portes. Pour cela je dois mettre en place toute la suite de service nécessaire à son fonctionnement. J'ai dans l'idée de mettre deux contrôleurs de domaine/DNS/DHCP pour la redondance.

    Mais je me pose la question pour les documents des utilisateurs. Comment assuré la redondance ??? En effet si les fichiers sont hébergés sur le serveur 1 comment assuré le fait qu'ils soient sur le serveur 2, et surtout qu'ils soient disponible avec une panne du premier ? 

    J'ai réfléchi à différentes idées :

    - DFS

    - Volume ISCSI sur un NAS sur le premier que je monte sur le deuxième si panne, mais se pose la question des chemins pour les partages ...

    Si vous avez des suggestions ou idées à proposer je suis preneur.

    Cordialement

    jeudi 22 décembre 2016 09:51

Réponses

  • J'avoue que la bascule automatique est tentante mais surement pas au même prix ... Hyper-V le gère nativement ??? 

    Pour le basculement automatique il ne s'agit que d'un système de cluster mais au niveau de la VM.  

    Merci pour l'information du registre à sauvegarder c'est très intéressant. Mais je vois écris jusqu'à 2008, cela fonctionne aussi sur du 2012/2016 ?? 

    Oui cela fonctionne sur les versions plus récentes.

    Pour l'idée du cluster de fichier je peut le faire sur les deux serveurs contrôleurs de domaine ça ne pose pas de soucis ?

    Il n'est pas recommandé de cumuler les rôles. Pour le cluster de fichier je ne crois pas que cela soit possible.

    Le cumul des rôles compliquent également les scénario de migration futur.


    vendredi 23 décembre 2016 10:02
    Modérateur
  • Si tu utilises la réplication DFS les 2 sens peuvent être gérés (exemple le partage sysvol sur les contrôleurs de domaine récent).

    Il faut installer les services de fichier sur les 2 et il faut que les 2 serveurs fournissent l'espace de nom DFS : avec DFS il y a 2 éléments

    - l'espace de nom qui est ton "alias" et liste les différents chemin vers les emplacements d'un partage répliqué

    - le partage ou sont stockés les documents.

    Il est possible de n'avoir l'espace de nom que sur un serveur dans ce cas, si celui ci, est éteint le 2ème partage sur l'autre serveur reste accessible mais le chemin (nom DFS) ne sera pas disponible. J'ai rencontré plusieurs fois ce type d'oubli. Les utilisateurs accédant au partage DFS par son nom "alias" sans se préoccuper de l'emplacement physique des fichiers.

    DFS peut également faciliter les scénario de migration de serveur de fichiers. Si ton environnement est sur plusieurs sites il est également possible de priorisé le DFS du site local.

    Par contre je perds la moitié en espace disque si je me trompe pas, même si ce n'est pas le pénalisant vu la taille des HDD d'aujourd'hui. 

    Si tu veux héberger 2 copie d'un élément tu consommera forcément le double de stockage. Ce n'est pas de l'espace perdue dans le sens ou il est utile. C'est moins pénalisant aujourd'hui surtout avec des disques SATA, mais attention également au performance si tu as beaucoup d'utilisateurs.

    Il est important de tenir compte des problèmes de conflit de synchronisation.



    vendredi 23 décembre 2016 09:52
    Modérateur
  • Bonjour Goetz-h

    Si je comprends bien pour le DFS je dois installer ce rôle sur les deux serveurs et faire se répliquer du 1 vers le 2 ET du 2 vers le 1 ??

    Avant de pouvoir déployer la réplication DFS, vous devez configurer vos serveurs comme suit :

    • Étendez (ou mettez à jour) le schéma des services de domaine Active Directory (AD DS) pour inclure les ajouts de schéma Windows Server 2003 R2, Windows Server 2008 ou Windows Server 2008 R2. Pour utiliser des dossiers répliqués en lecture seule, le schéma doit inclure les ajouts de schéma Windows Server 2008 ou plus récents. Pour plus d’informations sur l’extension du schéma AD DS, voir le site Web de Microsoft (http://go.microsoft.com/fwlink/?LinkId=93051) (éventuellement en anglais). 
    • Assurez-vous que tous les serveurs présents dans un groupe de réplication se trouvent dans la même forêt. Vous ne pouvez pas activer la réplication entre des serveurs de forêts différentes.
    • Vérifiez que tous les membres du groupe de réplication exécutent Windows Server 2008 R2, Windows Server 2008 ou Windows Server 2003 R2. La réplication DFS est prise en charge par toutes les éditions x64 de Windows Server 2008 R2 et par toutes les éditions x64 et x86 de Windows Server 2008. La réplication DFS n’est pas disponible pour les systèmes Itanium.
    • Installez la réplication DFS sur tous les serveurs qui joueront le rôle de membres d’un groupe de réplication. 
    • Installez le composant logiciel enfichable Gestion du système de fichiers distribués DFS sur un serveur pour gérer la réplication. Ce serveur ne peut pas exécuter une installation de composants principaux de serveur du système d’exploitation Windows Server 2008.
    • Contactez votre revendeur de logiciel antivirus pour vérifier que votre logiciel antivirus est compatible avec la réplication DFS. 
    • Stockez les dossiers répliqués sur les volumes NTFS.
    • Pour inclure un cluster de basculement dans un groupe de réplication, le cluster doit exécuter Windows Server 2008 R2. Installez et configurez la fonctionnalité de cluster de basculement, puis utilisez l’Assistant Haute disponibilité pour créer une instance de serveur de fichiers en cluster, avant d’ajouter l’instance en tant que membre d’un groupe de réplication. Pour plus d’informations, voir Ajouter un cluster de basculement dans un groupe de réplication.

      Sur un serveur exécutant une version de Windows antérieure à Windows Server 2008 R2, localisez les dossiers répliqués pour les clusters de basculement dans l’emplacement de stockage local d’un nœud. Les versions du service de réplication DFS antérieures à Windows Server 2008 R2 ne sont pas conçues pour assurer la coordination avec les composants de cluster et le service ne basculera pas vers un autre nœud.

    HyperV gère nativement la tolérance de panne et la réplication ou c'est une option payante ? Je pose cette question car j'ai jeté un œil du côté de VmWare. 

    Hyper-V est gratuit. 

    Pour celui qui utilise la version:

    • Windows Serveur 2012 R2 Essential: 1VM
    • Windows Serveur 2012 R2 Standard: 2VM
    • Windows Serveur 2012 R2 Datacenter: ilimitées 

    Pour plus d'information lisez  https://msdn.microsoft.com/fr-fr/library/jj134172(v=ws.11).aspx

    Merci, a+


    S'il vous plaît n'oubliez pas de =Marquer comme réponse= les réponses qui ont résolu votre problème. C'est une voie commune pour reconnaître ceux qui vous ont aidé, et rend plus facile pour les autres visiteurs de trouver plus tard la résolution. Héritier KANDOLO. http://www.rootandadmin.com/

    • Marqué comme réponse Goetz-h vendredi 23 décembre 2016 10:37
    vendredi 23 décembre 2016 09:56
  • Oui, les deux serveur doivent être dans un même domaine active directory. cela implique la présence d'une machine de plus. 

    Configuration logicielle requise pour un cluster de basculement


    Exigences en matière d’infrastructure réseau et de compte de domaine pour un cluster de basculement

    Vous avez besoin de l’infrastructure réseau suivante pour un cluster de basculement, ainsi que d’un compte administratif doté des autorisations de domaines suivantes :

    • Paramètres réseau et adresses IP : Lorsque vous utilisez des cartes réseau identiques pour un réseau, utilisez également des paramètres de communication identiques sur ces cartes (par exemple, Vitesse, Mode duplex, Contrôle de flux et Type de média). En outre, comparez les paramètres de la carte réseau et du commutateur auquel elle se connecte et vérifiez qu’il n’existe aucun conflit entre ces paramètres.

      Si vous disposez de réseaux privés qui ne sont pas routés vers le reste de votre infrastructure réseau, vérifiez que chacun de ces réseaux privés utilise un sous-réseau unique. Cela est nécessaire même si vous attribuez à chaque carte réseau une adresse IP unique. Par exemple, si vous disposez de deux nœuds de cluster dans un bureau central qui utilise un seul réseau physique, ainsi que de deux autres nœuds dans une succursale qui utilise un réseau physique distinct, ne spécifiez pas 10.0.0.0/24 pour les deux réseaux, même si vous attribuez à chaque carte une adresse IP unique.

      Pour plus d’informations sur les cartes réseau, voir Configuration matérielle requise pour un cluster de basculement, plus haut dans cette rubrique.
    • DNS : Les serveurs du cluster doivent utiliser le système de nom de domaine (DNS, Domain Name System) pour la résolution des noms. Il est possible d’utiliser le protocole de mise à jour dynamique DNS.
    • Rôle de domaine : Tous les serveurs du cluster doivent se trouver dans le même domaine Active Directory. Il est conseillé d’utiliser le même rôle de domaine pour tous les serveurs en cluster (soit serveur membre, soit contrôleur de domaine). Le rôle recommandé est celui de serveur membre.
    • Contrôleurs de domaine : Nous vous recommandons de définir vos serveurs en cluster comme des serveurs membres. Ainsi, les autres serveurs seront les contrôleurs de domaine du domaine qui contient votre cluster de basculement.
    • Clients  Il n’existe aucune exigence particulière pour les clients, à l’exception des exigences évidentes en matière de connectivité et de compatibilité : les clients doivent être en mesure de se connecter aux serveurs en cluster et ils doivent exécuter des logiciels compatibles avec les services offerts par les serveurs en cluster.
    • Compte pour l’administration du cluster  Lorsque vous créez un cluster ou ajoutez des serveurs à un cluster, vous devez être connecté au domaine avec un compte doté de droits et d’autorisations de type administrateur sur tous les serveurs de ce cluster. Il n’est pas nécessaire que ce compte soit un compte Admins du domaine : il peut s’agir d’un compte Utilisateurs du domaine compris dans le groupe Administrateurs sur chaque serveur en cluster. En outre, s’il ne s’agit pas d’un compte Admins du domaine, l’autorisation Créer des objets d’ordinateur doit être déléguée au compte (ou au groupe dont le compte est membre) dans le domaine. Pour plus d’informations, voir la section relative à la configuration de comptes dans Active Directory dans le guide pas à pas relatif aux clusters de basculement (http://go.microsoft.com/fwlink/?LinkId=139147 (éventuellement en anglais)).
      noteRemarques
      La manière dont le service de cluster s’exécute dans Windows Server 2008 R2 a changé par rapport à Windows Server 2003. Dans Windows Server 2008 R2, il n’existe aucun compte de service de cluster. En effet, le service de cluster s’exécute automatiquement dans un contexte spécial qui fournit les autorisations et privilèges spécifiques nécessaires au service (similaire au contexte du système local, mais avec des privilèges réduits).

    Merci, a+


    S'il vous plaît n'oubliez pas de =Marquer comme réponse= les réponses qui ont résolu votre problème. C'est une voie commune pour reconnaître ceux qui vous ont aidé, et rend plus facile pour les autres visiteurs de trouver plus tard la résolution. Héritier KANDOLO. http://www.rootandadmin.com/


    • Modifié Heritier Kandolo vendredi 23 décembre 2016 10:49
    • Marqué comme réponse Goetz-h vendredi 23 décembre 2016 11:09
    vendredi 23 décembre 2016 10:43

Toutes les réponses

  • Bonjour

    Si vous virtualiser avec Hyper_v, vous avez la possibilité de faire la réplication de machine. l’inconvénient est que vous prenez le double d'espace disque.

    Sinon l'option du NAS  ou SAN est bonne. Dans ce cas le file server peux etre répliquer (seulement l'OS )

    Francis Bonnamour
      

    vendredi 23 décembre 2016 01:24
  • Bonjour Goetz-h

    Vous pouvez mettre en place un DFS pour le DFS vous devrez implémenter une solution de réplication DFS

    vous pouvez lire cet article TechNEt

    https://technet.microsoft.com/fr-fr/library/cc771058%28v=ws.11%29.aspx?f=255&MSPPError=-2147217396

    je vous conseillerai aussi de mettre en place le rôle Windows backup pour la sauvegarde sur chaque serveur.

    Merci, a+


    S'il vous plaît n'oubliez pas de =Marquer comme réponse= les réponses qui ont résolu votre problème. C'est une voie commune pour reconnaître ceux qui vous ont aidé, et rend plus facile pour les autres visiteurs de trouver plus tard la résolution. Héritier KANDOLO. http://www.rootandadmin.com/

    vendredi 23 décembre 2016 05:24

  • Au niveau de DFS il y a 2 éléments et il n'est pas obligatoire de mettre en place les 2. Le premier est les espaces de noms qui génère un genre d'alias virtuel modifiable. Le 2ème est la réplication DFS qui permet de maintenir à jour les différents exemplaires du partages. Le problème si tu mets un nom DFS qui pointe sur 2 réplicat de ton partage synchronisé avec la réplication DFS et que les 2 sont actifs, c'est la gestion des conflits lorsqu'un même document est modifié sur plusieurs points par des utilisateurs différents. 

    Si tu souhaites que le basculement soit automatique en cas de panne d'un "noeud" la solution serait plutôt le cluster de fichier. Si tu acceptes de basculer manuellement tu peux utiliser les espaces de nom DFS, que tu pourra modifier en cas de panne pour pointer sur la copie.

    Pour mettre à jour la copie tu as aussi la possibilité d'utiliser un outil comme robocopy qui est en mesure de copier les fichiers et les sécurités NTFS, tu peux également utiliser la réplication DFS. Avec robocopy la copie n'est pas synchronisé en continu, par exemple si tu mets un script qui mets à jour 4*/jour (de préférence pendant les périodes de faible activités), il te reste tout de même un décalage et le risque de perdre les dernières modification en cas de panne.

    Du coup pour t'orienter il faut que tu définisses :

    - si tu veux un basculement automatique ?

    - si tu acceptes un décalage entre la source et la copie de secours ?

     

    Comme expliquer par Francis si tu utilises de la virtualisation avec au moins 2 hyperviseurs (Vmware ou HyperV) tu as la possibilité de gérer ton niveau de disponibilité au niveau des VMs en utilisant de la réplication synchrone ou asynchronne. La réplication synchrone a l'avantage de ne pas avoir de retard, mais elle ne protège pas la couche Windows. Si tu casses ton OS virtualisé il sera cassé des 2 côtés(car répliqué). Elle est surtout la pour te prémunir d'une panne d'un équipement matériel. La réplication asynchrone est moins fragile de ce côté la mais il y a un delta dans le temps entre source et réplicat. 

    Tu verras que les différentes possibilités n'ont pas vraiment le même coût. 

    A noter aussi que la configurations des partages est stocké dans le registre : https://support.microsoft.com/en-us/kb/125996 ce qui permet de les exporters et les importer, et les permissions NTFS sont sur le fichier ou dossier lui même. Il n'est donc pas forcément difficile de remettre en place les partages.

    vendredi 23 décembre 2016 06:09
    Modérateur
  • Bonjour,

    J'avoue que la bascule automatique est tentante mais surement pas au même prix ... Hyper-V le gère nativement ??? 

    Pour l'idée du cluster de fichier je peut le faire sur les deux serveurs contrôleurs de domaine ça ne pose pas de soucis ?? Je parle en terme de chemin des partages ou de conflit possible avec les autres services. 

    Merci pour l'information du registre à sauvegarder c'est très intéressant. Mais je vois écris jusqu'à 2008, cela fonctionne aussi sur du 2012/2016 ?? 

    Merci pour vos réponses. 

    vendredi 23 décembre 2016 09:37
  • Bonjour,

    HyperV gère nativement la tolérance de panne et la réplication ou c'est une option payante ? Je pose cette question car j'ai jeté un œil du côté de VmWare. 

    Par contre je ne comprends pas trop la deuxième partie de votre réponse si vous pouviez m'expliquer un peu plus.

    Merci par avance.

    vendredi 23 décembre 2016 09:38
  • Bonjour,

    Si je comprends bien pour le DFS je dois installer ce rôle sur les deux serveurs et faire se répliquer du 1 vers le 2 ET du 2 vers le 1 ??

    Par contre je perds la moitié en espace disque si je me trompe pas, même si ce n'est pas le pénalisant vu la taille des HDD d'aujourd'hui. 

    vendredi 23 décembre 2016 09:38
  • Si tu utilises la réplication DFS les 2 sens peuvent être gérés (exemple le partage sysvol sur les contrôleurs de domaine récent).

    Il faut installer les services de fichier sur les 2 et il faut que les 2 serveurs fournissent l'espace de nom DFS : avec DFS il y a 2 éléments

    - l'espace de nom qui est ton "alias" et liste les différents chemin vers les emplacements d'un partage répliqué

    - le partage ou sont stockés les documents.

    Il est possible de n'avoir l'espace de nom que sur un serveur dans ce cas, si celui ci, est éteint le 2ème partage sur l'autre serveur reste accessible mais le chemin (nom DFS) ne sera pas disponible. J'ai rencontré plusieurs fois ce type d'oubli. Les utilisateurs accédant au partage DFS par son nom "alias" sans se préoccuper de l'emplacement physique des fichiers.

    DFS peut également faciliter les scénario de migration de serveur de fichiers. Si ton environnement est sur plusieurs sites il est également possible de priorisé le DFS du site local.

    Par contre je perds la moitié en espace disque si je me trompe pas, même si ce n'est pas le pénalisant vu la taille des HDD d'aujourd'hui. 

    Si tu veux héberger 2 copie d'un élément tu consommera forcément le double de stockage. Ce n'est pas de l'espace perdue dans le sens ou il est utile. C'est moins pénalisant aujourd'hui surtout avec des disques SATA, mais attention également au performance si tu as beaucoup d'utilisateurs.

    Il est important de tenir compte des problèmes de conflit de synchronisation.



    vendredi 23 décembre 2016 09:52
    Modérateur
  • Bonjour Goetz-h

    Si je comprends bien pour le DFS je dois installer ce rôle sur les deux serveurs et faire se répliquer du 1 vers le 2 ET du 2 vers le 1 ??

    Avant de pouvoir déployer la réplication DFS, vous devez configurer vos serveurs comme suit :

    • Étendez (ou mettez à jour) le schéma des services de domaine Active Directory (AD DS) pour inclure les ajouts de schéma Windows Server 2003 R2, Windows Server 2008 ou Windows Server 2008 R2. Pour utiliser des dossiers répliqués en lecture seule, le schéma doit inclure les ajouts de schéma Windows Server 2008 ou plus récents. Pour plus d’informations sur l’extension du schéma AD DS, voir le site Web de Microsoft (http://go.microsoft.com/fwlink/?LinkId=93051) (éventuellement en anglais). 
    • Assurez-vous que tous les serveurs présents dans un groupe de réplication se trouvent dans la même forêt. Vous ne pouvez pas activer la réplication entre des serveurs de forêts différentes.
    • Vérifiez que tous les membres du groupe de réplication exécutent Windows Server 2008 R2, Windows Server 2008 ou Windows Server 2003 R2. La réplication DFS est prise en charge par toutes les éditions x64 de Windows Server 2008 R2 et par toutes les éditions x64 et x86 de Windows Server 2008. La réplication DFS n’est pas disponible pour les systèmes Itanium.
    • Installez la réplication DFS sur tous les serveurs qui joueront le rôle de membres d’un groupe de réplication. 
    • Installez le composant logiciel enfichable Gestion du système de fichiers distribués DFS sur un serveur pour gérer la réplication. Ce serveur ne peut pas exécuter une installation de composants principaux de serveur du système d’exploitation Windows Server 2008.
    • Contactez votre revendeur de logiciel antivirus pour vérifier que votre logiciel antivirus est compatible avec la réplication DFS. 
    • Stockez les dossiers répliqués sur les volumes NTFS.
    • Pour inclure un cluster de basculement dans un groupe de réplication, le cluster doit exécuter Windows Server 2008 R2. Installez et configurez la fonctionnalité de cluster de basculement, puis utilisez l’Assistant Haute disponibilité pour créer une instance de serveur de fichiers en cluster, avant d’ajouter l’instance en tant que membre d’un groupe de réplication. Pour plus d’informations, voir Ajouter un cluster de basculement dans un groupe de réplication.

      Sur un serveur exécutant une version de Windows antérieure à Windows Server 2008 R2, localisez les dossiers répliqués pour les clusters de basculement dans l’emplacement de stockage local d’un nœud. Les versions du service de réplication DFS antérieures à Windows Server 2008 R2 ne sont pas conçues pour assurer la coordination avec les composants de cluster et le service ne basculera pas vers un autre nœud.

    HyperV gère nativement la tolérance de panne et la réplication ou c'est une option payante ? Je pose cette question car j'ai jeté un œil du côté de VmWare. 

    Hyper-V est gratuit. 

    Pour celui qui utilise la version:

    • Windows Serveur 2012 R2 Essential: 1VM
    • Windows Serveur 2012 R2 Standard: 2VM
    • Windows Serveur 2012 R2 Datacenter: ilimitées 

    Pour plus d'information lisez  https://msdn.microsoft.com/fr-fr/library/jj134172(v=ws.11).aspx

    Merci, a+


    S'il vous plaît n'oubliez pas de =Marquer comme réponse= les réponses qui ont résolu votre problème. C'est une voie commune pour reconnaître ceux qui vous ont aidé, et rend plus facile pour les autres visiteurs de trouver plus tard la résolution. Héritier KANDOLO. http://www.rootandadmin.com/

    • Marqué comme réponse Goetz-h vendredi 23 décembre 2016 10:37
    vendredi 23 décembre 2016 09:56
  • J'avoue que la bascule automatique est tentante mais surement pas au même prix ... Hyper-V le gère nativement ??? 

    Pour le basculement automatique il ne s'agit que d'un système de cluster mais au niveau de la VM.  

    Merci pour l'information du registre à sauvegarder c'est très intéressant. Mais je vois écris jusqu'à 2008, cela fonctionne aussi sur du 2012/2016 ?? 

    Oui cela fonctionne sur les versions plus récentes.

    Pour l'idée du cluster de fichier je peut le faire sur les deux serveurs contrôleurs de domaine ça ne pose pas de soucis ?

    Il n'est pas recommandé de cumuler les rôles. Pour le cluster de fichier je ne crois pas que cela soit possible.

    Le cumul des rôles compliquent également les scénario de migration futur.


    vendredi 23 décembre 2016 10:02
    Modérateur
  • Par contre il me reste une question, pour un cluster Hyper V les deux serveurs qui font la virtualisation doivent faire partie d'un Domaine ?? Car si oui cela implique une machine de plus 
    vendredi 23 décembre 2016 10:39
  • Oui, les deux serveur doivent être dans un même domaine active directory. cela implique la présence d'une machine de plus. 

    Configuration logicielle requise pour un cluster de basculement


    Exigences en matière d’infrastructure réseau et de compte de domaine pour un cluster de basculement

    Vous avez besoin de l’infrastructure réseau suivante pour un cluster de basculement, ainsi que d’un compte administratif doté des autorisations de domaines suivantes :

    • Paramètres réseau et adresses IP : Lorsque vous utilisez des cartes réseau identiques pour un réseau, utilisez également des paramètres de communication identiques sur ces cartes (par exemple, Vitesse, Mode duplex, Contrôle de flux et Type de média). En outre, comparez les paramètres de la carte réseau et du commutateur auquel elle se connecte et vérifiez qu’il n’existe aucun conflit entre ces paramètres.

      Si vous disposez de réseaux privés qui ne sont pas routés vers le reste de votre infrastructure réseau, vérifiez que chacun de ces réseaux privés utilise un sous-réseau unique. Cela est nécessaire même si vous attribuez à chaque carte réseau une adresse IP unique. Par exemple, si vous disposez de deux nœuds de cluster dans un bureau central qui utilise un seul réseau physique, ainsi que de deux autres nœuds dans une succursale qui utilise un réseau physique distinct, ne spécifiez pas 10.0.0.0/24 pour les deux réseaux, même si vous attribuez à chaque carte une adresse IP unique.

      Pour plus d’informations sur les cartes réseau, voir Configuration matérielle requise pour un cluster de basculement, plus haut dans cette rubrique.
    • DNS : Les serveurs du cluster doivent utiliser le système de nom de domaine (DNS, Domain Name System) pour la résolution des noms. Il est possible d’utiliser le protocole de mise à jour dynamique DNS.
    • Rôle de domaine : Tous les serveurs du cluster doivent se trouver dans le même domaine Active Directory. Il est conseillé d’utiliser le même rôle de domaine pour tous les serveurs en cluster (soit serveur membre, soit contrôleur de domaine). Le rôle recommandé est celui de serveur membre.
    • Contrôleurs de domaine : Nous vous recommandons de définir vos serveurs en cluster comme des serveurs membres. Ainsi, les autres serveurs seront les contrôleurs de domaine du domaine qui contient votre cluster de basculement.
    • Clients  Il n’existe aucune exigence particulière pour les clients, à l’exception des exigences évidentes en matière de connectivité et de compatibilité : les clients doivent être en mesure de se connecter aux serveurs en cluster et ils doivent exécuter des logiciels compatibles avec les services offerts par les serveurs en cluster.
    • Compte pour l’administration du cluster  Lorsque vous créez un cluster ou ajoutez des serveurs à un cluster, vous devez être connecté au domaine avec un compte doté de droits et d’autorisations de type administrateur sur tous les serveurs de ce cluster. Il n’est pas nécessaire que ce compte soit un compte Admins du domaine : il peut s’agir d’un compte Utilisateurs du domaine compris dans le groupe Administrateurs sur chaque serveur en cluster. En outre, s’il ne s’agit pas d’un compte Admins du domaine, l’autorisation Créer des objets d’ordinateur doit être déléguée au compte (ou au groupe dont le compte est membre) dans le domaine. Pour plus d’informations, voir la section relative à la configuration de comptes dans Active Directory dans le guide pas à pas relatif aux clusters de basculement (http://go.microsoft.com/fwlink/?LinkId=139147 (éventuellement en anglais)).
      noteRemarques
      La manière dont le service de cluster s’exécute dans Windows Server 2008 R2 a changé par rapport à Windows Server 2003. Dans Windows Server 2008 R2, il n’existe aucun compte de service de cluster. En effet, le service de cluster s’exécute automatiquement dans un contexte spécial qui fournit les autorisations et privilèges spécifiques nécessaires au service (similaire au contexte du système local, mais avec des privilèges réduits).

    Merci, a+


    S'il vous plaît n'oubliez pas de =Marquer comme réponse= les réponses qui ont résolu votre problème. C'est une voie commune pour reconnaître ceux qui vous ont aidé, et rend plus facile pour les autres visiteurs de trouver plus tard la résolution. Héritier KANDOLO. http://www.rootandadmin.com/


    • Modifié Heritier Kandolo vendredi 23 décembre 2016 10:49
    • Marqué comme réponse Goetz-h vendredi 23 décembre 2016 11:09
    vendredi 23 décembre 2016 10:43